L’entrepreneuriat a le vent en poupe. Selon une étude récente menée par l’Ifop pour le compte de l’Observatoire de la création d’entreprise de Bpifrance, 30 % des Français s’inscrivent dans la chaîne entrepreneuriale. En toute logique, la question de comment créer sa société revient constamment. Cela nécessite de la préparation, de l’anticipation et d’importantes prises de décision. Entre les différentes démarches administratives et financières et la réalisation d’un projet solide, cela peut vite devenir complexe.

Laurent Dufour, Dirigeant Fondateur du site d'accompagnement des créateurs et dirigeants d'entreprise LeBlogDuDirigeant, revient sur les défis de l’entrepreneuriat et sur l’importance de l’accompagnement lors de la création de son activité.

Une forte volonté d’entreprendre

« Depuis quelques années, on note un changement de vision des entrepreneurs par la société. La démarche est mieux reconnue et plus valorisée qu’elle ne l’était », constate Laurent Dufour. C’est notamment une des raisons qui expliquent cette forte appétence entrepreneuriale. Selon l’étude de l’Ifop, 50 % des Français de moins de 30 ans rêveraient désormais de créer leur entreprise. Une volonté qui a pris de la place durant la crise sanitaire, au cours de laquelle ils ont pu mûrir leur plan. D’après un récent sondage d'Initiative France, cette période a influencé leur décision d’entreprendre dans 30 % des cas.

« Les entrepreneurs choisissent cette démarche pour différentes raisons. On peut noter que bon nombre d’entre eux choisissent l’entrepreneuriat avec l’ambition de faire bouger les lignes et prendre part aux multiples changements auxquels notre société doit faire face : environnementaux, sociologiques, technologiques… » explique Laurent Dufour.

Les nouveaux défis de l’entrepreneuriat

Toutefois, ces nouveaux dirigeants doivent faire face à des défis bien différents de ceux rencontrés auparavant. « Avant internet, l’entrepreneur ne disposait que de peu d'informations sur la création d’entreprise et la gestion de sa société. C’était technique, peu accessible et l’affaire de quelques professionnels dont les experts-comptables et les avocats, qui faisaient payer cher leurs conseils », précise Laurent Dufour. Avec l’abondance de renseignements mis à disposition en ligne, les jeunes créateurs doivent désormais réussir à exploiter, comprendre, organiser et synthétiser ces informations.

« Le challenge a à présent évolué. Il ne se situe plus dans la réalisation des formalités administratives et juridiques (qui étaient longues, compliquées et fastidieuses), mais dans la préparation d’un projet solide viable et différenciant. L’explosion du nombre de créations d'entreprises entraîne une plus grande concurrence entre les projets », explique le Dirigeant Fondateur du site LeBlogDuDirigeant. Pour réussir, ces sociétés doivent élaborer des offres compétitives, innovantes et différenciantes qui leur permettront de s’imposer sur leur marché de façon pérenne. En effet, l’évolution rapide des projets, outils et solutions implique de repenser et d’adapter en permanence son projet. « Toutes les étapes contribuant à préparer le projet prennent de ce fait une grande importance : étude de marché, business model, proposition de valeur, business plan, prévisionnel… », ajoute Laurent Dufour.

Pour faire face à ces challenges constants, le choix de partenaires devient crucial. Pour un dirigeant, il n’est toutefois pas évident de choisir ceux idéals, particulièrement face à l’abondance de propositions. « CRM, outil de facturation, création en ligne, banque, financement, comptabilité… chaque solution est vendue comme étant la meilleure, la plus compétitive et la plus adaptée aux besoins des entrepreneurs. Le choix des partenaires devient compliqué », explique Laurent Dufour. Une partie importante se tourne vers des services tout en ligne, permettant de gagner du temps et de faire des économies. Bien que cela puisse être une solution dans certains cas de figure, cela nécessite malgré tout de choisir le partenaire adapté. « Faire le bon choix nécessite une certaine acuité et une connaissance du marché et des offres existantes pour sélectionner la solution appropriée », précise le Dirigeant Fondateur du site LeBlogDuDirigeant.

Faire face aux lacunes de l’écosystème entrepreneurial

La création d’entreprise étant rythmée par de multiples étapes, il est parfois complexe de savoir par où commencer. Il n’existe pas réellement de parcours prédéfini permettant de réussir à coup sûr. « Le créateur peut bénéficier de nombreuses aides ponctuelles qui ne sont toutefois pas reliées entre elles. Il manque un fil conducteur, une référence pouvant l’accompagner tout au long du projet », explique Laurent Dufour. Par ailleurs, il arrive que ces jeunes créateurs soient conseillés par des partenaires privilégiant leurs intérêts commerciaux, ne contribuant pas nécessairement à la mise en œuvre de leur projet. Ces obstacles peuvent ralentir les entreprises qui se lancent, leur faisant perdre un temps précieux et engendrant un manque de cohérence dans leurs choix.

Pour cette raison, les équipes de LeBlogDuDirigeant, composées d’entrepreneurs, s’efforcent d’aider les nouveaux dirigeants à faire face à ces difficultés et enjeux. Elles rédigent des articles avec des conseils concrets afin de les guider. Les experts comparent les partenaires potentiels et présentent leurs avantages et inconvénients pour aider les entrepreneurs à trouver le plus adapté à leur projet.

Le blog propose aussi des outils d’aide à la création gratuits, comme le “parcours création”. « Il intervient de plusieurs manières, notamment en scindant le parcours entrepreneurial en plusieurs étapes distinctes permettant de traiter chacun des points essentiels de façon indépendante. Il s’adapte donc aux parcours pas toujours linéaires des créateurs » explique Laurent Dufour.

« Il encourage l’entrepreneur à se poser les bonnes questions pour construire un projet solide. Pour chacune des interrogations, le parcours suggère une ou plusieurs ressources sous forme d’articles, de vidéos ou de formulaires. Ces dernières permettent de cerner l’enjeu de la question et guider le créateur pour rédiger sa réponse », ajoute-t-il. Les réponses sont alors automatiquement réparties dans un modèle de business plan. Le créateur n’a plus qu’à utiliser le document mis à sa disposition pour rédiger un business plan pertinent. Les informations fournies restent confidentielles.

Cette initiative vise à aider les entrepreneurs à faire face aux différents défis actuels, dont l’adoption des bonnes pratiques dès le départ, le choix de solutions et d’outils adéquats et réussir à s’imposer sur des marchés concurrentiels. L’objectif est que chaque créateur puisse développer et pérenniser son projet.