Behance, le réseau social d’Adobe, a annoncé la prise en charge très prochaine de la plateforme Polygon. Cela permettra aux utilisateurs de Behance de présenter plus facilement les NFT basés sur cette dernière.

Polygon, un protocole moins énergivore

Rachetée en 2012 par Adobe, Behance permet aux artistes d’exposer et de présenter leurs œuvres de manière virtuelle. La plateforme prend en charge les jetons non fongibles depuis la fin de l’année dernière avec un programme appelé Content Credentials, qui associe les détails d'attribution du créateur à une image NFT dans Photoshop. L’annonce de l’intégration de Polygon est un nouveau pas en avant pour l’entreprise.

Polygon, anciennement Matic Network, est un protocole lancé en octobre 2017 afin de permettre aux blockchains compatibles avec Ethereum de résoudre les problèmes de mise à l'échelle. Plus particulièrement, son empreinte énergétique est plus faible pour les transactions individuelles en cryptomonnaies, et il évite également les coûts de transaction massifs associés à au protocole Ethereum, également seconde cryptomonnaie mondiale derrière le Bitcoin.

En octobre dernier, Polygon a commencé son intégration avec la principale marketplace de NFT, OpenSea. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, les artistes vont donc pouvoir frapper des NFT avec Polygon sur OpenSea, afficher l'image qui leur est associée sur Behance et diriger les spectateurs vers OpenSea où ils pourront l'acheter, explique The Verge.

Illustration de la cryptomonnaie Ethereum.

Polygon est une plateforme Ethereum décentralisée qui a récemment intégré OpenSea. Illustration : DrawKit Illustrations / Unsplash

Les NFT ont le vent en poupe

Adobe assure que grâce à Polygon, la création de NFT sera plus eco-friendly qu’à travers d’autres protocoles car pour rappel, les jetons non fongibles ont la réputation d’être très énergivores. « J'aime la vision de Polygon d'être une solution de mise à l'échelle Ethereum. Elle peut aider à donner aux créateurs le meilleur des deux mondes : la sécurité d'Ethereum comme couche de règlement tout en fournissant des frais de gaz plus bas et une empreinte carbone négligeable », a déclaré Will Allen, vice-président des produits d'Adobe, dans un e-mail rédigé au média Decrypt.

La technologie de blockchain, et plus particulièrement les NFT, attirent de plus en plus des entreprises évoluant dans différents secteurs. Alors que YouTube prévoit de se lancer dans le domaine dès cette année, de grands noms du jeu vidéo comme Ubisoft et Electronic Arts souhaitent également exploiter cette technologie.

En une année seulement, le marché des NFT a explosé en passant de moins d’un milliard de dollars à 40 milliards de dollars.