Le 4 mars 2022, Sony et Honda ont annoncé une collaboration afin de lancer une nouvelle structure, via une joint-venture, avec pour objectif de développer et de vendre des véhicules 100 % électriques. Ce n'est pas un coup d'essai pour Sony qui travaillait déjà en 2019 avec Yamaha pour construire une voiture autonome et électrique baptisée la SC-1.

Le prototype de véhicule électrique de Sony va devenir réalité d'ici 2025

Au CES 2020, l'entreprise japonaise avait déjà exprimé sa volonté de se positionner sur le marché des véhicules électriques. Deux ans plus tard, au CES 2022, Sony présentait deux prototypes de véhicules électriques sur lequel elle travaille : les Vision-S 01 et Vision-S 02. Cette berline intègre tout le savoir-faire du géant de la high-tech en matière de capteurs image, d’écrans et de divertissements.

La Vision-S avait également bénéficié de l’apport technique de spécialistes de l’automobile tels que Magna-Steyr, un temps pressenti pour la fabrication en série de cette berline électrique. Néanmoins, Sony a décidé de s'associer avec Honda. Aujourd’hui, grâce à ce nouveau partenariat, l’éventualité de voir ces deux modèles sur les routes est plus concrète. Les deux firmes ont défini un plan ambitieux à court terme afin de vendre un premier modèle à partir de 2025.

Un partenariat qui débouchera sur la création d'une joint-venture

Dans le cadre de cette collaboration, une joint-venture devrait être créée afin qu'elle puisse profiter du savoir-faire des deux firmes pour planifier, concevoir, développer et vendre leurs voitures électriques. Toutefois, cette nouvelle entité ne possédera pas de site de production : d'un côté, Honda s'occupera de produire la voiture électrique dans ses usines tandis que Sony développera une plateforme de services de mobilité pour la société.

« Bien que Sony et Honda soient des entreprises qui partagent de nombreuses similitudes historiques et culturelles, nos domaines d'expertise technologique sont très différents. Je pense que cette alliance qui réunit les forces de nos deux entreprises offre de grandes possibilités pour l'avenir de la mobilité » précise Toshihiro Mibe, directeur général de Honda.

« Grâce à cette alliance avec Honda, qui a accumulé une immense expérience et qui est à l'origine de nombreuses réalisations dans l'industrie automobile au cours de nombreuses années, nous avons l'intention de nous appuyer sur notre vision pour créer une nouvelle ère pour la mobilité et les services liés à la mobilité », a ajouté Kenichiro Yoshida, le directeur général de Sony.

Pour l'instant, Honda et Sony ont déclaré qu'ils avaient convenu d'« approfondir les discussions » dans le but de créer leur nouvelle société cette année.