Après des mois de retard, l'usine allemande de Tesla qui se trouve à Brandebourg, à quelques kilomètres de Berlin, a finalement obtenu les autorisations nécessaires pour démarrer la production. Ce n'était pas gagné. Tesla a dû faire face à la pandémie de Covid-19, aux difficultés sur les chaînes d'approvisionnement ainsi qu'à une opposition farouche des écologistes sur le site.

Une usine très importante dans la stratégie de Tesla

L'usine allemande de Tesla devrait déjà tourner depuis huit mois. L'usine de Brandebourg est extrêmement importante dans la stratégie d'expansion mondiale de Tesla. Cette usine doit permettre d'approvisionner l'Europe, comme la gigafactory de Shanghai ouverte en 2019 permet de répondre à la demande sur le marché chinois. L'entreprise d'Elon Musk devrait également ouvrir une usine au Texas dans les prochains mois. En Allemagne, le projet approuvé doit permettre la production de 500 000 véhicules par an, selon le communiqué de presse.

Cependant, l'autorisation obtenue ne signifie pas que Tesla peut commencer la production tout de suite. La licence est soumise à une période d'objection publique ainsi qu'à d'autres conditions d'inspection finale, notamment en matière de contrôle de la pollution atmosphérique et d'utilisation de l'eau. Cette licence a été délivrée par le bureau de l'environnement de l'État de Brandebourg. Tesla devra encore patienter quelques jours avant d'allumer les machines. Pour obtenir cette autorisation, Tesla a tout de même dû faire quelques concessions...

En 2020, l'entreprise a capitulé devant les demandes des militants et a accepté de réduire de plus d'un tiers la consommation d'eau de sa nouvelle usine. L'entreprise a également dû suspendre temporairement son programme de construction au cours de la même année. Pour fabriquer l'usine, il était nécessaire de couper des pins, dans une forêt qui abrite des serpents et des lézards. Avant de continuer le défrichage, Tesla a dû prouver que cela ne nuirait pas à l'habitat de ces animaux.

Les ventes des véhicules électriques décollent

Ce projet d'usine en Allemagne remonte à 2019. À l'époque, Elon Musk avait fait l'éloge de l'ingénierie allemande. Selon lui, « tout le monde sait que l'ingénierie allemande est exceptionnelle, c'est certain. C'est en partie la raison pour laquelle nous implantons notre Gigafactory européenne en Allemagne. Nous allons également créer un centre d'ingénierie et de conception à Berlin, parce que Berlin est un véritable berceau artistique mondial ».

Tesla grappille des parts de marché en Europe. Le constructeur américain fait concurrence aux grands constructeurs européens, et notamment à Volkswagen. Les véhicules électriques ont la côte. Entre 2020 et 2021, les ventes ont doublé pour atteindre 6,6 millions de véhicules écoulés. L'Europe et la Chine sont aujourd'hui les deux plus grands marchés pour les véhicules électriques. Entre 2020 et 2021, le Vieux Continent a connu une augmentation de 70% des ventes de véhicules électriques, pour atteindre un total de 2,3 millions d'unités écoulées. L'entreprise d'Elon Musk l'a parfaitement compris et ne veut pas passer à côté.