Alibaba a dévoilé ses résultats financiers pour le dernier trimestre 2021, s’étendant d’octobre à décembre, et ils sont peu reluisants.

Seulement 10 % de hausse par rapport à 2020

Le géant de l’e-commerce a enregistré un chiffre d’affaires de 38,06 milliards de dollars. En plus de ne pas atteindre les estimations des analystes, ce résultat représente une hausse de 10 % des revenus de l’entreprise par rapport à l’année précédente. C’est tout simplement l’augmentation la plus faible des bénéfices d’Alibaba d’une année à l’autre depuis son introduction en bourse en 2014.

Pour ce qui est de ses revenus net, la firme chinoise a atteint 20,43 milliards de yuans contre 79,43 milliards de yuans un an plus tôt, soit une baisse record de 74 %. Cette baisse est principalement attribuable à la dépréciation du fonds de commerce pour un montant total de 25,14 milliards de yuans et à une diminution des gains nets découlant des variations de la juste valeur de ses participations, explique le South China Morning Post.

Plus spécifiquement, la division cloud de l’entreprise a continué de voir ses bénéfices augmenter avec une hausse de 20 % par rapport à l’année précédente pour atteindre les 19,54 milliards de yuans. Si cette hausse est moins importante que lors du trimestre précédent, Alibaba note des pertes moins élevées pour cette branche. Cette tendance s’explique par deux facteurs : ByteDance, la maison-mère de TikTok, a continué de transférer ses opérations à l'étranger en dehors des services cloud d’Alibaba, tandis qu’un ralentissement de la demande de la part des clients issus du divertissement en ligne ou de l'éducation a été noté. Pour rappel, l’entreprise est le plus grand fournisseur de services cloud en Empire du Milieu devant Huawei.

L'activité de services aux consommateurs locaux du groupe, qui comprend notamment la plateforme de livraison de nourriture en ligne Ele.me, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 27 % pour atteindre 12,14 milliards de yuans, ce qui représente 5 % du revenu total d’Alibaba.

La ville de Hangzhou en Chine.

Alibaba est basée à Hangzhou, dans la province chinoise du Zhejiang. Photographie : 远扩 王 / Unsplash

Alibaba est impacté par différentes tendances

De manière générale, les résultats en demi-teinte du géant chinois étaient prévisibles et s’expliquent par trois tendances majeures ; premièrement, la firme a dû faire face à la régulation de Pékin qui s’est largement accrue cette dernière année. Elle a ainsi écopé d’une amende record de 2,3 milliards d’euros pour pratiques anticoncurrentielles, et doit encore se préparer à d’autres mesures puisque les autorités chinoises n’en ont pas fini avec leurs géants technologiques.

Ensuite, la pandémie de Covid-19, et l’émergence de nouveaux variants, a également impacté le secteur du retail dans le pays durant le dernier trimestre 2021. Le total des ventes au détail dans le pays a augmenté de seulement 3,9 % en 2020 et 2021, selon les données du Bureau national des statistiques, affectant directement Alibaba dont la principale activité reste l’e-commerce.

Dans ce secteur justement, l’entreprise a en plus vu de plus en plus de concurrents sérieux, outre JD.com, venir grappiller des parts de marché. C’est notamment le cas de l’équivalent de TikTok, Douyin, mais également de Pinduoduo ou encore de Kuaishou. Ainsi, les ventes de l'activité commerciale d'Alibaba en Chine ont totalisé 172,23 milliards de yuans au cours du quatrième trimestre, soit une hausse de 7 % par rapport à l'année précédente, pour représenter 71 % du revenu global du groupe.

Afin de se diversifier et d’atteindre des zones plus reculées de la Chine, Alibaba a lancé Taobao Deals. L’entreprise a également dévoilé son ambition de conquérir le secteur du commerce en ligne en Asie du Sud-Est.

S’étendre à l’international

Les activités à l'international représentent d’ailleurs une véritable opportunité de croissance pour Alibaba. En effet, son segment lié au commerce international a connu une croissance de 18 % au cours du dernier trimestre pour atteindre 16,45 milliards de yuans, ce qui représente une contribution de 7 % au revenu trimestriel total de l’entreprise.

« Alibaba a enregistré des progrès réguliers ce trimestre, car nous avons continué à exécuter notre stratégie de croissance à plusieurs moteurs dans un environnement de marché complexe et volatil. Nous avons atteint une dynamique positive dans les activités stratégiques clés grâce à une concentration disciplinée sur le renforcement des capacités et la création de valeur pour alimenter notre croissance future. Nos consommateurs actifs annuels mondiaux ont augmenté à un rythme solide, atteignant 1,28 milliard grâce à une augmentation nette trimestrielle de 43 millions », a déclaré le PDG d'Alibaba, Daniel Zhang Yong, dans un communiqué.