C'est officiel : le très attendu Campus Cyber a ouvert ses portes ce mardi 15 février 2022, en présence du président de la République, Emmanuel Macron. Ce lieu-totem pour la cybersécurité en France se trouve à Puteaux, dans le quartier Bellini, au cœur de La Défense. Son rôle sera de rassembler des industriels, des startups, des services de l'Etat, des associations et des acteurs de la recherche autour de la cybersécurité.

Le Campus Cyber : nouveau lieu-totem de la cybersécurité

En février 2021, Emmanuel Macron présentait un plan d'un millard d'euros pour dynamiser le secteur de la cybersécurité en France. À l'époque, le président de la République avait voulu marquer le coup suite aux attaques par ransomwares de deux hôpitaux français. C'est à cette occasion que le projet du Campus Cyber a réellement été médiatisé. Avant cela, en juillet 2019, le Premier ministre de l'époque Edouard Philippe, avait mandaté Michel Van Den Berghe, actuel président du Cyber Campus et ancien directeur général d'Orange Cyberdefense, pour « examiner l'opportunité et la faisabilité de ce projet ».

Il y a un an, le président de la République disait vouloir « renforcer les liens et les synergies entre les acteurs de la cybersécurité afin de la structurer à travers la création d'un Campus Cyber ». Avec l'accélération du recours au numérique dans l’ensemble des secteurs, les cyberattaques se multiplient et ce plan doit justement permettre à l’État de renforcer sa capacité à les prévoir plutôt qu’à les combattre. Le Campus Cyber doit justement s'inscrire dans cette stratégie et même en être un élément central.

Un projet porté par Emmanuel Macron

Composé de 26 000 mètres carrés, le Campus Cyber accueillera une série d'actions visant à fédérer la communauté de la cybersécurité et créer une synergie entre les différents acteurs. Ce nouvel espace tant désiré par Emmanuel Macron repose sur quatre grands piliers : les opérations, l'innovation, la formation et la mobilisation. Le Campus Cyber proposera également des événements « propices aux échanges et à la découverte des évolutions de la société numérique ». Les membres de l'équipe du campus seront chargés d'organiser des conférences, d'enregistrer des podcasts, des tables rondes, des événements de job dating, ou même des expérimentations en conditions réelles.

Le moment est particulièrement bien choisi pour Emmanuel Macron et pour la France de manière plus générale qui occupe actuellement le rôle de « Présidente du Conseil de l'Union européenne pour 6 mois ». Le gouvernement profite de ce rôle pour mettre en avant les dossiers liés à la cybersécurité. C'est notamment le cas de la révision de la directive « Network and information security » (NIS), qui encadre la sécurité des opérateurs de services essentiels. Il y a quelques jours, la France organisait une conférence intitulée « Construire la souveraineté numérique de l’Europe », au cours de laquelle Cédric O a proposé de créer une quinzaine de fonds européens dotés d’au moins 1 milliard d’euros pour financer les jeunes pousses.