En un an, les ventes de véhicules électriques ont doublé selon le dernier rapport de l'Agence Internationale de l'Énergie (IEA) publié le 30 janvier 2022. En 2021, les véhicules électriques représentaient 9% de parts de marché à travers le monde. Les chiffres montrent l'Europe et la Chine tirent le marché.

La Chine et l'Europe tirent les ventes de véhicules électriques

Si on se projette dix années en arrière, les écarts sont impressionnants. En 2012, on relevait 130 000 voitures électriques vendues sur l'ensemble de l'année. En 2022, ce chiffre correspond aux ventes en un seul week-end. Le marché de l'électrique progresse. Peut-être même plus vite que certains analystes le prévoyaient. Les véhicules électriques ont la côte. Malgré une baisse de 25% du nombre de véhicules neufs vendus à cause des pénuries de composants, nous sommes passés de 2,5 millions de véhicules électriques vendus en 2019, à 6,6 millions en 2021 (de 2,5% de parts de marché, à 9%).

Évolution du marché de l'électrique entre 2010 et 2021.

L'Europe et la Chine sont aujourd'hui les deux plus grands marchés pour les véhicules électriques. Entre 2020 et 2021, le Vieux Continent a connu une augmentation de 70% des ventes de véhicules électriques, pour atteindre un total de 2,3 millions d'unités écoulées. Un modèle sur deux est un hybride rechargeable. Si on regarde le détail de chaque pays, la croissance n'est pas homogène au sein de l'Europe. Certains pays ont pris une avance considérable sur d'autres. C'est le cas de la Norvège où les véhicules électriques représentent 72% de parts de marché où des Pays-Bas (45%). Tandis qu'en France, ils ne représentent « que » 15%, 8,8% en Italie et 6,5% en Espagne.

Le marché mondial est totalement fragmenté

La Chine domine le monde sur le volet des véhicules électriques. En 2021, 3,4 millions de véhicules électriques ont été vendus, contre seulement 700 000 aux États-Unis. La croissance chinoise est impressionnante : la part de marché des véhicules électriques est passée de 7,2% en janvier 2021 à près de 20% en décembre de la même année. Parmi les autres marchés en pleine croissance, on retrouve la Corée du Sud, avec 8% de parts de marché pour les véhicules électriques en 2021. Le rapport montre à quel point le marché est fragmenté... La Chine, l'Europe et les États-Unis représentent environ 90% des ventes de voitures électriques.

Sur la plupart des autres marchés, les voitures électriques représentent moins de 2% des ventes globales, et dans les grandes économies en développement comme le Brésil, l'Inde ou encore l'Indonésie, cette part est encore inférieure à 1%, sans augmentation significative au cours de l'année écoulée. En revanche, les ventes de scooters et d'autobus électriques progressent dans ces pays. Le cas du Japon étonne. Au pays du soleil levant, les ventes de voitures électriques ne décollent pas. Leur part de marché est aussi inférieure à 1%. L'Australie affiche une bonne dynamique : les ventes ont triplé entre 2020 et 2021, portant leur part de marché à 2%.