Le 8 février, Mozilla, la fondation connue pour avoir développé le navigateur Firefox, a présenté une nouvelle méthode pour mesurer la performance des campagnes publicitaires tout en préservant la confidentialité. Du nom d'Interoperable Private Attribution (IPA), cet outil a été conçu en collaboration avec Meta, un des principaux acteurs des services publicitaires dans le monde.

Une collaboration entre Meta et Mozilla pour trouver des alternatives aux méthodes publicitaires actuelles

C'est désormais acté, Mozilla et Meta collaborent pour la création d’outils de suivi des publicités. L'IPA aurait la capacité de mesurer la performance des campagnes publicitaires tout en préservant la confidentialité des internautes. Actuellement, chaque internaute possède un numéro d'identification unique enregistré à chaque fois qu'il clique sur une publicité ou qu'il effectue un achat en ligne.

Grâce à cet identifiant, les entreprises peuvent déterminer combien de personnes ont effectué un achat après avoir vu une publicité en lien avec la marque ou le produit. Ainsi, les sociétés peuvent calculer leur retour sur les dépenses publicitaires. Bien entendu, en utilisant cette technique, les annonceurs et les entreprises ont accès à un volume important de données personnelles.

Il est tout à fait possible pour les internautes de refuser que leurs données soient utilisées à ces fins. Toutefois, certains sites ne proposent pas cette possibilité de refuser les cookies publicitaires, ce qui est formellement interdit. La commission nationale de l'information et des libertés (CNIL) n'a pas hésité à dresser des amendes contre les entreprises ne respectant pas cette règle comme Google, Facebook ou bien d'autres structures.

Un outil pour éviter que les entreprises et annonceurs ne puissent collecter nos données

Dans son article de blog, Mozilla a présenté l'IPA plus en détail : au lieu de signaler chaque clic sur la publicité, l’IPA regroupe les rapports pour des lots d’événements. Ensuite, les sites Web peuvent créer une « clé de correspondance » qui n’est accessible que par le navigateur. Cette technologie rend difficile pour les entreprises et les annonceurs la collecte de données sur l’interaction avec la publicité.

Mozilla précise que « les options d’attribution interappareils et internavigateurs de l’IPA permettent des capacités d’attribution nouvelles et plus robustes, tout en préservant la vie privée. La proposition de l’IPA vise à garantir que tous les sites bénéficient de ces fonctionnalités grâce au concept de clé de correspondance, qui permet aux petits acteurs d’accéder à la plus grande portée des entités à l’attribution interappareils. »

Cette collaboration avec Meta intervient un mois seulement après que Mozilla n'ait lancé son projet Facebook Pixel Hunt. Elle souhaite mettre en lumière les techniques de récupération de données employées par Facebook.

Bien entendu, cette technologie est toujours en cours d'élaboration, et il faudra sans doute attendre un bon avant qu'elle soit enfin disponible. Avec cet outil, Meta et Mozilla espèrent proposer des alternatives à l'App Tracking Transparency, à l'heure où Meta du mal à s'adapter pour maintenir ses capacités de ciblage publicitaire.