Le 7 février 2022, Apple a officialisé le rachat d'AI Music, une startup londonienne fondée en 2016, capable de produire de la musique grâce à l'intelligence artificielle. Un moyen pour le géant américain d'étoffer son offre audio.

Un son qui change en fonction des utilisateurs ?

AI Music a développé une technologie qui utilise l'intelligence artificielle pour générer de la musique sur-mesure. Avec cette acquisition, la marque à la pomme prouve qu'elle est déterminée à améliorer ses services liés à la musique. La technologie est capable de créer un son totalement original en utilisant une musique libre de droits et l'intelligence artificielle. Pour Apple, l'idée pourrait être de générer des bandes sonores dynamiques qui changent en fonction du profil des utilisateurs.

Sur sa page LinkedIn, AI Music précise que son objectif est de « donner aux consommateurs le pouvoir de choisir la musique qu'ils veulent, éditée de manière transparente pour répondre à leurs besoins ou créer des solutions dynamiques qui s'adaptent à leur communauté ». Avant d'être rachetée par Apple, la startup avait déjà conclu des accords avec des publicitaires pour créer des spots plus engageants, qui diffusent une musique différente en fonction du public.

Une technologie qui va se greffer aux playlists de Fitness+ et d’Apple Music

Cette nouvelle technologie va très probablement venir se greffer aux différentes verticales d’Apple, notamment aux playlists de Fitness+ et d’Apple Music. On peut aussi imaginer des applications sur Garageband et Logic Pro X. Prenons l'exemple des jeux vidéo. Les sons pourraient changer pour s'adapter à l'humeur ou à l'intensité du joueur. AI Music précise que « nous proposons des solutions sur mesure aux spécialistes du marketing, aux éditeurs, aux professionnels du fitness, aux agences de création, etc ».

Apple n'a pas souhaité s'exprimer au sujet de ce rachat. Pourtant, cela ne fait plus de doute : la firme de Cupertino mise sur la musique. La dernière acquisition d'Apple était aussi une société spécialisée dans la musique : Primephonic. En 2021, la marque à la pomme a considérablement ralenti ses dépenses d'acquisition. « Seulement » 33 millions de dollars ont été dépensés, contre 1,5 milliard de dollars en 2020 et 624 millions de dollars en 2019.