Le département de la Justice américain (DoJ) a établi un nouveau record de saisi le 8 février : 94 000 bitcoins volés, d’une valeur de 3,6 milliards de dollars selon le cours actuel de la cryptomonnaie, ont été récupérés, un couple de trentenaires a été arrêté à New York.

Un vol qui avait laissé des traces

En août 2016, le piratage de l’une des plus grosses plateformes d’échanges de cryptomonnaies du monde, Bitfinex, basée à Hong Kong avait marqué les esprits. 119 754 bitcoins d’une valeur de 71 millions de dollars à l’époque, 4,5 milliards de dollars aujourd’hui, avaient été volés via 2000 transactions illégales. Le cours de la cryptomonnaie avait chuté de 20% à la suite de la révélation du braquage numérique.

La justice américaine est parvenue à récupérer une partie de la somme en retraçant les mouvements sur la blockchain. Le procureur général adjoint, Kenneth Polite Jr, s’est félicité que « les forces de l'ordre fédérales démontrent une fois de plus que nous pouvons suivre l'argent à travers la blockchain. »

Le couple arrêté, Ilya Lichtenstein 34 ans et Heather Morgan 31 ans, n’est pas désigné comme étant responsable du vol en lui-même. Ces deux entrepreneurs technologiques, tel qu’ils se décrivent sur LinkedIn note Techcrunch, sont accusés d’avoir tenté de blanchir les bitcoins volés. Les agents fédéraux sont parvenus à obtenir les clés du portefeuille numérique de l’un des suspects.

Depuis 5 ans Ilya et Heather ont mobilisé diverses techniques « sophistiquées » pour laver environ 25 000 bitcoins. Parmi les nombreux moyens mis en œuvre, l’ouverture de comptes en lignes sous des identités fictives, des programmes automatiques de transactions, la conversion de Bitcoins dans d’autres monnaies numériques en utilisant le saut de chaînes, etc.

Les bitcoins ne sont pas un refuge pour les criminels, proclame le DoJ

Quelques mois après la création d’une équipe spécialisée sur les affaires impliquant le transfert de cryptomonnaies au département de la Justice, Kenneth Polite Jr réaffirme, « nous ne permettrons pas aux cryptomonnaies d'être un refuge pour le blanchiment d'argent ou une zone d'anarchie au sein de notre système financier ».

Lisa O. Monaco, procureure générale adjointe, a déclaré, de son côté, que les 3,6 milliards de dollars récupérés représentaient « la plus importante saisie financière jamais effectuée par le ministère ». Le précédent record était lié à l’opération menée contre la marketplace Silk Road, le « supermarché de la drogue ». 69 000 bitcoins pour une valeur de 1 milliard de dollars avaient été récupérés.

Bitfinex s’est réjoui de la nouvelle. La plateforme a fait savoir qu’elle collaborait avec les autorités américaines pour rendre l’argent volé à leurs propriétaires légitimes. Quant à Ilya Lichtenstein et Heather Morgan, un juge a ordonné leur libération le 8 février contre une caution de 5 millions de dollars pour le premier et 3 millions de dollars pour la seconde. Ils encourent jusqu’à 25 ans de prison pour complot en vue de blanchir de l’argent et fraude au gouvernement des États-Unis.