La promotion 2022 du programme French Tech Next40/120 a été dévoilée le 1er février 2022 par Cédric O, le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique. Une troisième édition qui permet de mettre en avant de nouvelles start-ups et plus globalement de valoriser l'excellente santé de l'écosystème de la tech.

La French Tech est en pleine forme

Intégrer le programme French Tech Next40/120 n'est pas anodin pour les jeunes pousses concernées. Il est prestigieux : il permet aux start-ups françaises d'être considérées comme performantes et prometteuses, certes. Mais c'est aussi un accompagnement dédié. En effet, ce programme lancé en 2019 a pour vocation d'accompagner les meilleures start-ups françaises, pour les aider à devenir des leaders technologiques dans leurs domaines respectifs.

En 2022, le ticket d'entrée a clairement été revu à la hausse. Résultat d'une année record en 2021. Au cours de l'année qui vient de s'écouler, la French Tech a vu le nombre de levées de fonds augmenter de 26% en volume et de 115% en valeur par rapport à l'année 2020. Preuve que la French Tech a acquis une certaine maturité. Cela a eu un impact sur le programme French Tech Next40/120 : la levée de fonds la plus faible dans le Next40 est passée de 22 millions d'euros en 2021 à 49,6 millions en 2022.

En tout, 120 start-ups françaises sont choisies pour intégrer, soit le Next40, soit le FT120. Le fonctionnement est assez simple : les 80 autres entreprises qui ne peuvent pas prétendre au Next40 sont reversées dans le programme French Tech 120. Il leur faut respecter certaines conditions : 40 sont sélectionnées sur le critère d'une levée de fonds d'au moins 20 millions d'euros et les 40 autres sur le critère du chiffre d'affaires. Il doit être supérieur à 5 millions d'euros en 2020 et sa croissance doit être comprise entre 25 et 50%.

La promotion 2022 du French Tech Next40/120

Le Next40 a vu 8 nouveaux entrants débarquer cette année. On retrouve IAD, Sorare, Dental Monitoring, Loft Orbital Technologies, Descartes Underwriting, 360 Learning, Malt et Lifen. Des start-ups françaises en pleine forme dont certaines sont devenues des licornes en 2021. OVHcloud et Believe quittent le Next40 après avoir été introduites en bourse en 2021.

Le classement du French Tech Next40/120.

Il y a également du mouvement du côté du FT120. Portée par ses 8 millions d'utilisateurs et un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros en 2021, MYM fait son entrée. D'autres comme Leocare ou Yousign ont également rejoint ce cercle fermé des jeunes pousses les plus performantes de France. Certaines entreprises ont aussi quitté le Next40, mais sont encore listées dans le FT120. C'est le cas d'Akeneo, de Heetch, de JobTeaser, de Klaxoon, d'OpenClassrooms, de Sendinblue, de Skeepers, de Wynd et de Yubo.

Ces 120 entreprises tablent sur la création de 19 000 nouveaux emplois en France et à l'étranger en 2022. C'est ni plus ni moins que le double des prévisions de la promotion précédente. Si on se projette dans un an, la promotion 2023 pourrait être encore plus solide. L'année 2022 a commencé très fort, avec des levées de fonds record et de nombreuses nouvelles licornes. On pense notamment à PayFit, Ankorstore et Qonto, qui font désormais partie du cercle de moins en moins fermé des licornes françaises. Aussi, BackMarket est tout récemment devenue la startup française la mieux valorisée.