La pénurie de semi-conducteurs qui accable le marché de l'électronique et impacte les résultats financiers de nombreux acteurs de la Tech ne fait pas trembler Apple. Le géant américain, habitué à nous délivrer de solides résultats financiers, a dévoilé un bilan record pour le premier trimestre de son année fiscale 2022, achevé le 25 décembre 2021. La firme annonce notamment un chiffre d'affaires global culminant à 123,9 milliards de dollars, soit une hausse de 11% par rapport à la même période un an plus tôt. Dans son communiqué, Tim Cook explique ces résultats par "la gamme de produits et de services la plus innovante que nous ayons jamais eue".

Notons que battre des records financiers en période de pénurie commence presque à devenir une habitude pour Apple, qui affichait déjà des recettes impressionnantes lors de son dernier bilan trimestriel.

Les iPhone à la fête, les ventes d'iPad un peu moins

Dans le détail, on apprend que les ventes d'iPhone ont profité d'une forte croissance sur le dernier trimestre d'Apple, avec 9% de croissance par rapport au Q1 2021 pour un chiffre d'affaires de 71,63 milliards de dollars -- contre 65,6 milliards un an plus tôt. A l'inverse, les ventes d'iPad fléchissent, avec une décrue de 14% des revenus sur la même période. Notons que les montants atteints par les ventes d'iPhone s'expliquent en partie par la commercialisation des iPhone 13 et 13 Pro en septembre dernier. Ces nouveaux modèles ont contribué à motoriser les performances commerciales d'Apple sur les derniers mois de l'année 2021.

De son côté, le Mac a lui aussi profité de ventes très honorables, le chiffre d'affaires qu'on généré les ordinateurs d'Apple est ainsi 25% plus important que celui observé un an plus tôt : 10,85 milliards de dollars au total. Une croissance permise cette fois par l'attrait du consommateur pour les derniers modèles équipés des puissantes puces M1 (Apple Silicon). Comme le souligne TechCrunch, l'introduction de nouveaux iMac et de la nouvelle génération de MacBook Pro (14 et 16 pouces), les plus puissants proposés par Apple depuis longtemps, a aussi eu un effet salutaire et revigorant sur les ventes de Mac.

Les ventes d'accessoires et wearables (comprenant les Apple Watch, les AirPods / AirPods Pro, notamment) sont également au beau fixe (14,7 milliards de dollars de C.A.), tandis que les services restent toujours très lucratifs pour la marque à la pomme (19,52 milliards de dollars).