Dans un rapport publié le 20 janvier 2022, la Banque centrale de Russie dit vouloir bannir les cryptomonnaies car elles « menacent le bien-être des citoyens russes et la stabilité du système financier ». Pour être tout à fait précis, l'institution propose d'interdire le « minage, ainsi que les investissements et les paiements en cryptomonnaies » dans le pays.

La Russie : un nouvel eldorado pour les cryptomonnaies ?

La Banque centrale de Russie ne cache plus ses inquiétudes au sujet de la montée en puissance des cryptomonnaies sur son territoire. L'institution craint que cette technologie de blockchain ne réduise le contrôle du gouvernement sur le système financier et qu'elle ne soit utilisée par des criminels pour effectuer des transactions dans le cadre de rançongiciels.

De manière générale, la Banque centrale de Russie s'inquiète quant au fait que les cryptomonnaies ne soient utilisées dans la plupart des activités illégales, comme le blanchiment d'argent, le trafic de drogue, ou encore le financement du terrorisme. Le FSB aurait justement fait pression sur le gouverneur de la Banque centrale pour qu’il parte en guerre contre les cryptomonnaies.

Dans son rapport, l'institution explique que les citoyens russes ne sont pas passés à côté du « boom » des investissements en cryptomonnaies. Ils effectuent des transactions d'une valeur estimée à 5 milliards de dollars (4,41 milliards d'euros) par an avec les différentes cryptodevises numériques disponibles en Russie. Le pays est même devenu un point névralgique mondial pour l'exploitation des cryptomonnaies.

Le minage des cryptomonnaies fait appel à des ordinateurs extrêmement puissants, consommant énormément d’énergie et dégageant beaucoup de chaleur. Les régions froides, où l’électricité est abondante et bon marché sont donc devenues de nouveaux « eldorados ». C’est par exemple le cas de la Sibérie orientale, qui a vu l’installation de nombreuses fermes au cours des dernières années.

La Banque de Russie plaide pour une interdiction générale

L'institution ne voit pas cela d'un très bon œil. Selon la Banque centrale de Russie, les cryptomonnaies sont « volatiles et créent des risques pour les investisseurs ». Ce qui inquiète par-dessus tout la Banque de Russie, c'est la fragilisation du système financier. En effet, l'utilisation généralisée des cryptomonnaies réduit significativement la capacité du gouvernement à actionner des leviers pour jouer sur l'économie.

Les auteurs mentionnent également la possibilité que les russes puissent retirer leurs économies du circuit classique. Ils estiment que « cela diminuerait la capacité du pays à financer la croissance économique potentielle, réduisant ainsi le nombre d'emplois et le potentiel d'augmentation du revenu des ménages ». Voilà pourquoi la Banque centrale de Russie est favorable à l'interdiction des cryptomonnaies.

L'institution n'est pas fermement opposée au concept de monnaie numérique et plaide justement pour l'instauration d'une monnaie numérique de banque centrale (ou MNBC). Sur le même modèle que le yuan numérique en Chine. Pour le moment il ne s'agit que de recommandations, mais le gouvernement pourrait décider d'agir dans les prochains mois. Depuis la publication de ce rapport, le prix du bitcoin a chuté de 8% en 24h, celui de l'Ethereum de 9% et celui du Litecoin près de 11%...