Meta, la maison mère de Facebook et Instagram, serait sur le point d'investir le marché des NFT. Une stratégie logique pour les réseaux sociaux du groupe et un pas de plus vers le métavers. D'après le Financial Times, le groupe de Mark Zuckerberg aurait l'intention de permettre aux utilisateurs de Facebook et Instagram de créer, d'acheter et de vendre des NFT.

Sera-t-il bientôt possible d'acheter, de vendre et d'exposer des NFT sur Facebook et Instagram ?

Meta serait donc actuellement en train de développer de nouvelles fonctionnalités pour ses utilisateurs. Grâce aux technologies de Novi, le portefeuille numérique du groupe, les utilisateurs pourront peut-être bientôt acheter et vendre des NFT sur Facebook et Instagram. Les NFT, ces jetons cryptographiques auxquels est rattaché un certificat de propriété numérique sur une blockchain, intéressent de plus en plus d'entreprises technologiques et d'États. La Chine prévoit justement de développer l'industrie des NFT, mais sans utiliser de cryptomonnaies.

Ces objets virtuels font désormais partie intégrante de l'économie, pour l'instant très spéculative, du métavers. C'est donc sans surprise que Meta, avec Facebook et Instagram, lorgnent sur ce marché. Le géant américain ne peut pas dominer le métavers sans proposer sa propre place de marché pour les NFT. Il y a quelques semaines, Adam Mosseri, le patron d'Instagram allait justement dans ce sens. Il a assuré que son réseau social était justement en train « d'explorer activement » le marché des NFT. Instagram pourrait servir de « galerie virtuelle » pour les NFT.

Meta ne passera pas à côté du potentiel de ce marché

Même si la société refuse pour le moment de donner le moindre détail, le sujet est dans les cartons chez Meta, cela ne fait plus aucun doute. Ce projet, qui n'est vraisemblablement pas à un stade très avancé, a pour objectif de permettre aux utilisateurs des réseaux sociaux de disposer d'une plateforme virtuelle pour vendre, exposer ou acheter des biens numériques uniques (NFT).

Meta avance ses pions, dans le cas où les NFT s'avèrent devenir plus qu'une tendance éphémère, et il y a de quoi le penser... Ce marché très prometteur est passé de 1 à 40 milliards de dollars en 2021. Les perspectives de développement sont grandes et le géant américain ne compte pas se laisser distancer. En janvier 2022, la première plateforme de trading de NFT, OpenSea, a levé 300 millions de dollars. Au passage, OpenSea a justement recruté l'ancien VP Commerce de Meta, Shiva Rajaraman.