C’est un deal gagnant-gagnant ! JD.com et Shopify ont annoncé leur alliance le 18 janvier. Elle rime, pour la plateforme canadienne, à un accès facilité à l’énorme marché chinois et pour le géant de l’e-commerce chinois à un marchepied pour conquérir le monde.

Shopify débarque en Chine

Shopify, la plateforme qui facilite la création d’un site pour les commerçants et bien d’autres choses maintenant, ne pouvait pas passer outre la Chine. Une première tentative, timide, en 2020, a consisté à accepter le paiement via Alipay, l’un des deux modes de paiement les plus populaires de l’Empire du Milieu. Avec l’accord du 18 janvier, les choses sérieuses commencent.

JD.com c’est 550 millions de clients actifs par an, la deuxième plus grande entreprise d’e-commerce en Chine derrière Alibaba, un réseau logistique, entrepôt, cargo, livreurs, de premier plan, tout cela mis au service de Shopify. Pour JD.com, Shopify est l’occasion de proposer plus de marques et de produits importés, très populaires en Chine et l’un des points forts de son rival.

La plateforme canadienne aura également un accès grandement facilité en Chine. Les commerçants de Shopify pourront proposer leur marque en trois à quatre semaines, contre douze mois en temps normal.

JD.com à la conquête du monde

Et inversement les marques et commerçants chinois auront un accès plus simple aux marchés occidentaux. Au troisième trimestre 2021 seuls, 3% de son chiffre d’affaires de 133,9 milliards de dollars venait de l’international. Comme Alibaba, JD.com aspire à repousser les frontières de son marché. L’entreprise a ouvert en janvier ses premières boutiques de détails en Europe.

Les deux entreprises revendiquent dans leur déclaration commune « résoudre les problèmes de commerce électronique transfrontalier en matière d'approvisionnement en produits, de vente et de logistique pour les commerçants aux États-Unis et en Chine ».

Les objectifs de JD.com et Shopify semblent si complémentaires que cette alliance apparaît inévitablement vouée au succès. Ce sera aux marchés chinois et américain de démontrer la véracité de ce pronostic.