Après une année 2021 record pour la French Tech, il ne fait plus aucun doute sur le fait que 2022 démarre sur les chapeaux de roues. En quelques jours à peine, les startups de la French Tech ont levé énormément d'argent. On pense notamment à PayFit, Ankorstore, Qonto (qui détient désormais le record de la plus grande levée de fonds en France) ou encore BackMarket, qui est devenue le 11 janvier la startup française la mieux valorisée.

PayFit et Ankorstore, deux nouvelles licornes françaises

25 startups ont désormais le statut de « licornes » en France (cela signifie que leur valorisation dépasse un milliard de dollars). Bref, la French Tech est en pleine forme et c'est une excellente nouvelle. Le 6 janvier 2022, PayFit devenait la 23e licorne française en levant 254 millions d'euros. La startup qui édite un logiciel de paie et de solutions RH pour les petites entreprises en France, en Allemagne, en Angleterre et en Espagne, cherche à recruter 400 personnes cette année pour muscler sérieusement son produit et son service client.

Seulement quatre jours plus tard, le 10 janvier, Ankorstore levait 250 millions d'euros et devenait à son tour la 24e licorne tricolore. Deux ans après sa création, cette levée de fonds marque un tournant pour l'entreprise. Ankorstore, qui se voit comme la « revanche du commerce de proximité face au commerce en ligne », met en relation des commerçants indépendants avec un large choix de fournisseurs. Le nombre de collaborateurs de cette startup devrait atteindre 1 500 d'ici un an.

Qonto et BackMarket : les deux plus grandes levées de fonds de la French Tech ont eu lieu le même jour

Enfin, le 11 janvier, Qonto a annoncé un tour de table record à 486 millions d'euros, ce qui lui permet de prendre la place de la 25e licorne. Une somme énorme, jamais levée auparavant en France, et bien supérieur au montant initialement prévu par la startup. Durant 5 heures, Qonto aura également bénéficié du statut de la startup française la mieux valorisée de la French Tech (4,4 milliards d'euros).

C'était sans compter sur BackMarket (14e licorne française), qui, en fin de journée, a annoncé à son tour une gigantesque levée de fonds de 450 millions d'euros. Suffisant pour lui permettre de souffler la place de la licorne la mieux valorisée à Qonto et dépasser les 5,1 milliards de valorisation. Depuis sa création, BackMarket a réuni environ 870 millions d'euros de financements. La startup spécialisée dans les produits reconditionnés a le vent en poupe : un français sur dix opte désormais pour un appareil de seconde main.

Tant pis pour Qonto, qui se contentera aisément de cette levée de fonds de 486 millions d'euros, plus grosse levée pour une startup française. Désormais, la néobanque souhaite recruter 1500 nouveaux collaborateurs d'ici 2025, dont la moitié dans ses bureaux étrangers et notamment dans un nouveau hub de service client à Barcelone. Une levée qui confirme la bonne santé des fintechs. En effet, Spendesk avait déjà levé 100 millions d'euros en 2021, tout comme la start-up franco-belge Ibanfirst, qui a également levé 200 millions d'euros l'année dernière.