Ces dernières années, la finance dite « verte » a le vent en poupe et suscite l’intérêt des Français. En 2021, six sur dix d’entre eux déclarent accorder de l’importance aux impacts environnementaux dans leurs décisions de placement, révèle l’Institut français d’opinion publique (Ifop).

Néanmoins, lorsqu’on s’intéresse aux acteurs de l’épargne en France, il existe encore peu d’alternatives permettant d'investir de façon responsable et surtout facilement. C’est pour cette raison que Goodvest est née. La start-up française, fondée par Antoine Beneteau et Joseph Choueifaty, a vu le jour en 2020 à Paris. Les deux jeunes fondateurs ont créé Goodvest suite à un constat : le milieu de l’épargne évoluait trop lentement et manquait de transparence et d’alignement avec les valeurs et les convictions des Français.

Un investissement responsable

« Aujourd’hui, l’empreinte moyenne des investissements d’un Français, c’est 11 tonnes de CO2 par an, soit 10 allers-retours Paris-New York », révèle Joseph Choueifaty. Face à cette observation, Goodvest a décidé d'apporter sa pierre à l’édifice de la lutte contre le changement climatique. La jeune pousse a lancé la première épargne compatible avec les objectifs de l'Accord de Paris : limiter le réchauffement à 2 degrés par rapport aux températures préindustrielles. Un but encore difficilement pris en compte par les banques, qui investissent encore massivement dans les énergies fossiles. « Elles représentent 70 % de leurs financements énergétiques totaux », révèle Mathieu Silva Santos, responsable de la clientèle privée chez Goodvest.

DÉCOUVRIR GOODVEST
 

« L'épargne moyenne d’un Français est investie sur une trajectoire de réchauffement climatique de 4 degrés », ajoute-t-il. Pour respecter l’Accord de Paris, GoodVest s'est associé à Carbon 4 Finance, cabinet de conseil spécialisé dans la stratégie carbone et premier fournisseur de données sur les émissions de CO2. L'entreprise a été cofondée par Jean-Marc Jancovici, un des visages de l’investissement responsable et de l’environnement en France.

Les données de Carbon 4 Finance leur permettent d’analyser autant les émissions directes qu’indirectes des entreprises sélectionnées. En étudiant l’empreinte carbone de ces dernières, Goodvest exclut certains secteurs, comme l’armement, l’industrie du tabac, celles violant le pacte mondial des Nations Unies et, surtout, celles liées de près ou de loin aux énergies fossiles. Ceci est une véritable révolution, puisque s'il existe des labels permettant de flécher l'épargne vers des investissements socialement responsables, aucun d'eux ne prend en compte l'empreinte carbone ou l'impact sur la biodiversité, et un seul sur les 3 existants exclut les énergies fossiles.

Ces engagements responsables ne réduisent pas pour autant la performance des investissements. « Selon une méta-analyse de l’Université d’Oxford, basé sur un peu plus de 200 études sur le sujet, prendre en compte des critères de durabilité a, dans 80 % des cas une influence positive sur la performance », explique Joseph Choueifaty.

En ce sens, les épargnants peuvent investir en toute transparence et en toute confiance, car l’entreprise est la seule à prendre en compte l’empreinte carbone dès la construction du portefeuille. Un élément primordial quand on sait que beaucoup de fonds d’Investissement Socialement Responsable (ISR) sont impliqués dans des géants des énergies fossiles.

Par ailleurs, la start-up présente le double statut de conseiller en investissement financier certifié par l’Autorité des Marchés Financiers et de courtier en assurances. Pour sécuriser l’argent de ses clients, elle s’est adossée à Generali, un solide partenaire assureur. Ce dernier ne fait pas partie d’un groupe bancaire, ne finance ni ne prête aux entreprises impliquées dans les énergies fossiles.

DÉCOUVRIR GOODVEST
 

Une offre complète pour tous

L’objectif principal de Goodvest de démocratiser l’investissement responsable. Pour cette raison, l’entreprise permet d’accéder à un investissement performant et de dynamiser son épargne dès 500 euros. La start-up a également lancé une offre destinée aux étudiants, accessible dès 300 euros.

Accessible en ligne, chaque souscripteur doit répondre à un rapide questionnaire pour déterminer son profil d’investisseur. En quelques minutes, l’épargnant a accès à un portefeuille d’investissement aligné sur l’Accord de Paris et en adéquation avec : son profil de risque, son projet, la durée de son investissement et ses valeurs. Il est possible de choisir le type de secteur dans lequel investir son capital. Sept verticales sont proposées, toutes tournant autour du développement durable : la transition écologique, l'emploi et la solidarité, la diversité en entreprise, les énergies vertes, l'accès à l’eau, les pays émergents et la santé.

Sur son espace en ligne 100 % sécurisé, l’épargnant peut facilement accéder à l’empreinte carbone de son portefeuille, à la liste des fonds le composant et la liste des entreprises qu’il finance.

Plus d'excuses pour ne pas faire fructifier son épargne en alliant investissement responsable et transparence. En ce moment, jusqu’à 500 euros sont offerts avec le code SIECLEDIGITAL pour toute première souscription d’un contrat d'assurance vie Goodvie avec un versement minimal de 2 000€ !