Une panne d’électricité a affecté un centre de données d’AWS en Virginie-Occidentale le 22 décembre. Plusieurs services ont été perturbés tels que Slack, Epic Games, Coinbase… Il s’agit de la troisième panne notable du service cloud d’Amazon en un mois.

La panne a eu des conséquences sur toute la journée du 22 décembre

Il était 7h du matin, heure locale, lorsque Amazon s’est aperçu d’un problème d’alimentation électrique pour sa région cloud US-EAST-1, située en Virginie-Occidentale, à l’est des États-Unis. Cette panne de courant a été résolue rapidement, en 45 minutes à peine, mais ses conséquences ont duré douze bonnes heures.

La plateforme professionnelle a dû informer ses utilisateurs que ses services « rencontraient des problèmes avec les téléchargements de fichiers, l'édition de messages et d'autres services ». Epic Games a également témoigné d’un problème « affectant les connexions, la bibliothèque, les achats, etc. »

Flipboard, l’application de rencontre Grindr ou le service de streaming Hulu ont également signalé des problèmes de connexions. AWS domine largement le secteur du cloud avec 40% de part de marché, représentant 64 milliards de dollars. Chaque panne de la filiale d’Amazon a des répercussions sur de nombreux sites internet.

Les équipes d’AWS ont hâte que 2021 s’achève

Ce scénario s’est produit à trois reprises en décembre pour AWS. Un mois maudit avec une panne majeure survenue le 8 décembre. L’incident était déjà lié à la US-EAST-1 et avait touché Netflix, Disney+, Tinder, les jeux PUBG et League of Legends et bien d’autres.

Le service de livraison d’Amazon même s’était trouvé perturbé durant une large partie de la journée. Si les plus graves dysfonctionnements ont touché la côte est, des signalements de défaillances sont venus de l’ensemble des États-Unis et, de façon minime, d’Europe.

Moins sévère, le 15 décembre un problème de connectivité réseau avait affecté les régions US-OUEST 1 et 2. À l’époque Slack et Netflix avaient déjà dû souffrir de cette défaillance du service d’AWS.

Les conséquences négatives de la domination d’Amazon sur le marché cloud se manifestent aisément au travers de ses événements. Il pose la question de la continuité de service en cas de défaillance localisé et la résilience des entreprises clientes et dépendantes d’un seul fournisseur de cloud.