Disney+, Netflix, Tinder, Coinbase, PUBG, League of Legends… La liste des services affectés par une panne AWS le 7 décembre est digne du premier fournisseur cloud du monde. Des « déficiences » ont été confirmées par Amazon à 9h37 et ont duré jusqu’à 16h35, heure du Pacifique (de 18h37 à 1h35 heure de Paris).

L’Amérique du Nord a été particulièrement touchée

AWS a expliqué que l’incident affectait sa région « US-EAST-1 », hébergée en Virginie. Il semble que les services détériorés l’aient été dans la zone assumée par la région, à savoir la côte est américaine, mais des lenteurs voire d’autres pannes ont été identifiées aux États-Unis et dans le monde.

Selon le site Downdetector, le pic de rapports d’incident adressés à AWS est survenu vers l’heure du goûter en France. Toutefois, le nombre de signalements est resté cantonné aux centaines dans l'hexagone quand, aux États-Unis, il dépassait la dizaine de milliers au même moment.

graphique panne AWS

Les rapports d'incidents AWS en France. Crédit : downdetector

graphique panne AWS

Les rapports d'incidents AWS aux États-Unis. Crédit : downdetector

Un livreur Amazon a expliqué à CNBC que les accès à certaines applications professionnels internes à l'entreprise n’étaient plus accessibles dans l’État de Washington, sur la côte ouest. Plus de Scan de colis, d’accès aux itinéraires de livraisons, les employés des entrepôts et livreurs de l’entreprise ont été cantonnés dans leurs salles de repos, les indépendants renvoyés chez eux.

Des vendeurs Amazon rapportent qu’il n’avait plus accès à Seller Central, le site interne pour la gestion des commandes clients. D’autres services Amazon ont été affectés : Alexa, Kindle, Amazon Music, les caméras de sécurité Ring…

Plus problématique pour AWS, la panne a entravé sa capacité de réponse comme en témoignent les rapports de statuts, « Ce problème affecte également certains de nos outils de surveillance et de réponse aux incidents, ce qui retarde notre capacité à fournir des mises à jour ».

Le problème a été attribué à « une défaillance de plusieurs périphériques réseau ». Parmi les services concernés, EC2, la location de serveurs proposée par AWS, mais aussi, Connect, DynamoDB, Glue, Athena, Timestream et Chime et d’autres.

La panne AWS intervient après plusieurs cas marquants

Vers 16h35, heure du Pacifique, les problèmes périphériques ont été résolus et la récupération a été lancée. Le 8 décembre, le problème a été réglé à en croire le site de statut AWS.

Cette panne d’AWS en rappelle d’autres : en juin 2021 un dysfonctionnement chez Fastly, réseau de diffusion de contenu, avait mis hors ligne de nombreux sites, plus récemment, en octobre les réseaux sociaux de Meta ont cessé de fonctionner pendant plus de 6h. Ces exemples aux conséquences diverses ont comme point commun de démontrer, régulièrement, à la fois la dépendance de nombreux services web à de grandes plateformes et une certaine fragilité, souvent insoupçonnée, de l’internet mondial.