Meta (anciennement Facebook) et Amazon Web Services (AWS) ont annoncé le renforcement de leur collaboration avec plusieurs objectifs en tête. En plus du cloud computing, ce partenariat porte également sur la bibliothèque logicielle de Meta, PyTorch.

Une collaboration étendue

Les entreprises ont profité de l’événement re:Invent d’Amazon Web Services pour annoncer la nouvelle. « Meta utilise l'infrastructure et les capacités complètes d'AWS pour compléter son infrastructure existante sur site, et élargira son utilisation des services de calcul, de stockage, de bases de données et de sécurité d'AWS pour assurer la confidentialité, la fiabilité et l'échelle dans le cloud », explique ainsi la firme de Mark Zuckerberg.

Il faut en effet savoir que les deux géants collaboraient déjà ensemble, bien que suite au rachat d’Instagram par Facebook en 2012, l’entreprise a décidé de déplacer les activités d’Instagram d'AWS vers une infrastructure interne. Désormais, AWS est le « fournisseur stratégique de cloud à long terme » de Meta. Dans cette optique, Meta utilisera également les centres de données d’AWS en plus des siens, et exécutera des collaborations avec des entreprises tierces sur AWS, et utilisera également le service cloud d’Amazon pour mieux intégrer les entreprises qu'elle acquiert et qui fonctionnent sur le géant du cloud.

Désormais, Meta se concentre sur le Métavers, et cette collaboration va dans ce sens. Illustration :
Dima Solomin / Unsplash

Un partenariat qui porte sur différents aspects

Par ailleurs, cette collaboration vise aussi à aider les entreprises clientes d’AWS à mieux utiliser PyTorch de Meta. Il s’agit d’une bibliothèque logicielle en open source basée sur l’intelligence artificielle et les modèles d’apprentissage profond, qui attire d’ores et déjà de nombreux acteurs du secteur. En outre, Meta utilisera les services de calcul d'AWS pour sa recherche et son développement en matière d’intelligence artificielle pour son unité Meta AI.

L’objectif de ce partenariat est évident : durant les dix prochaines années, les deux firmes ambitionnent d’unir leur savoir pour accélérer la façon dont les développeurs construisent, forment, déploient et exploitent les modèles d'IA et d'apprentissage automatique. Cela passera notamment par la création d’outils natifs pour améliorer les performances, l'applicabilité et le coût de l'inférence de PyTorch, note ZDNet.com.

Pour Meta, c’est un coup stratégique très fin : le géant des réseaux sociaux va probablement racheter de nombreuses startups dans les années à venir, notamment pour la création de son métavers. AWS étant l’un des fournisseurs de services cloud les plus importants au monde, les acquisitions en seront facilitées grâce à cette collaboration. Pour AWS, il s’agira de jouer un rôle important dans le déploiement du métavers de manière indirecte.