Le constructeur automobile britannique ne cache pas ses ambitions dans le marché de l’aviation électrique. Le 16 novembre 2021, le Spirit of Innovation, l’aéronef électrique de Rolls-Royce, a battu trois records du monde dans le cadre d’un nouveau vol. L’entreprise souhaite désormais faire homologuer ces records auprès de la Fédération aéronautique internationale (FAI).

Trois records de vitesse battus coup sur coup

En atteignant 623 km/h, le Spirit of Innovation a surpassé le record du monde de vitesse pour un avion électrique. Outre cet exploit, Rolls-Royce affirme également avoir dépassé deux autres records de vitesse : l’un en maintenant une allure de 555,9 km/h sur une distance de 3 kilomètres, et l’autre en maintenant une vitesse moyenne de 532,1 km/h sur une distance de 15 kilomètres. De plus, l’avion a réussi à atteindre 3 000 mètres d'altitude en 202 secondes, soit moins de 3 minutes 30. Avec ce temps, le précédent record a été amélioré d’une minute.

Les précédents records de vitesse étaient détenus par l’Extra 330 LE, l’avion électrique de Siemens eAircraft, la filiale aéronautique de Siemens. Par le passé, cet aéronef avait réussi à voler à une vitesse maximale de 409,96 km/h et avait volé, sur une durée de 15 minutes, à la vitesse moyenne de 239,3 km/h. Ainsi, avec le Spirit of Innovation, Rolls-Royce affirme avoir écrasé le premier record avec un écart de 213,04 km/h et le second avec une amélioration de 292,8 km/h.

Les caractéristiques techniques du Spirit of Innovation, l'avion électrique de Rolls-Royce. Capture d'écran : Rolls-Royce.

L’avion électrique construit par Rolls-Royce s’appuie sur un ensemble de 6 480 cellules énergétiques, qui, selon la marque, pourraient charger 7 500 smartphones. L’aéronef est propulsé à l’aide d’un groupe motopropulseur de 400 kW, soit l’équivalent de 500 chevaux. La tension électrique du système atteint ainsi 750 volts.

Plusieurs organismes s’affirment dans le secteur de l’aviation électrique

L’entreprise britannique a annoncé avoir envoyé l’ensemble de ses données à la FAI afin de faire homologuer ces records. La construction de cet avion fait partie d’un projet cofinancé par le gouvernement britannique et l’Aerospace Technology Institute (ATI). L’Accelerating the Electrification of Flight (ACCEL) a pour objectif de développer de plus grande capacité pour l'aviation électrique et, pourquoi pas, des taxis aériens, comme ceux voulus pour l’aéroport de Nice dans quelques années.

Hormis Rolls-Royce, plusieurs groupes ont fait part de leurs ambitions dans le domaine de l’aviation électrique. La compagnie aérienne low cost Easyjet a affirmé qu’elle réussirait à faire voler des avions électriques pour 2030, tandis que la NASA s’est associée à General Electric afin de développer une batterie suffisamment puissante pour assurer des vols commerciaux.

À titre comparatif, en franchissant la barre de 600 km/h, le Spirit of Innovation dépasse le record de vitesse sur rail du TGV (574,8 km/h). Il est important de noter que les avions de ligne se déplacent en général à des vitesses comprises entre 800 et 950 km/h, un palier qui est pour l’instant, encore loin pour les avions électriques.