Stripe, la célèbre fintech de San Francisco valorisée à 95 milliards de dollars (troisième startup la mieux valorisée au monde), vient de réaliser sa première acquisition en Inde. Avec le rachat de Recko, une société basée à Bangalore, la société américaine spécialisée dans les paiements en ligne compte bien creuser l'écart avec ses concurrents.

Recko rejoint la suite de produits de la start-up américaine

Avec cette acquisition, Stripe devient la fintech la mieux valorisée au monde, devant le suédois Klarna. Stripe est également la troisième start-up la mieux valorisée, derrière ByteDance et SpaceX. Le spécialiste du paiement en ligne a donc jeté son dévolu sur Recko, une entreprise qui développe un logiciel d’optimisation de rapprochement bancaire. L’opération qui permet de vérifier les comptes. Un porte-parole de Stripe précise à ce sujet que « les équipes financières effectuent des rapprochements pour découvrir des divergences, éviter les erreurs de comptabilité et comprendre la santé financière d’une entreprise à un moment donné ».

Will Gaybrick, Chief Product Officer chez Stripe, précise que : « le rapprochement des paiements ne devrait pas être un problème qui se transforme en migraine au fur et à mesure de la croissance d’une entreprise. Il devrait être un processus facile et hautement automatisé ». C'est là toute l'ambition de l'entreprise américaine avec ce rachat. Stripe va commencer à intégrer Recko au sein de sa suite de produits. L'entreprise précise que les utilisateurs actuels de la start-up indienne pourront continuer à l'utiliser comme avant. Cette acquisition est la dernière initiative en date de Stripe pour développer son offre au-delà des paiements de base.

Dans un communiqué de presse pour commenter ce rachat, Saurya Prakash Sinha, PDG et co-fondateur de Recko, a déclaré que « rejoindre Stripe est un nouveau chapitre parfait pour Recko, et nous sommes impatients de contribuer au développement de cette plateforme tout-en-un. Les entreprises ont besoin d'outils capables d'évoluer avec leur croissance et d'automatiser les tâches nécessaires pour produire une image précise de leur santé financière. C'est notre mission ».

Stripe et sa stratégie d'acquisition à l'international

Depuis plusieurs mois, Stripe déroule une stratégie de rachat à l'international. La licorne américaine a notamment fait l'acquisition de Bouncer, TaxJar, ou encore Paystack au Nigéria et Touchtech en Irlande. Des rachats effectués pour répondre à deux objectifs : desservir un réseau plus large de territoires et tirer parti de l'expertise locale sur ces marchés. Vous l'aurez deviné : Recko répond à ces deux critères. L'évolution de Klarna et de Stripe est à l'image de l'évolution du marché de la fintech : on assiste à une consolidation des solutions.

C'est la vision de Will Gaybrick : « Stripe aide des millions d'entreprises dans le monde entier à rationaliser la gestion de leurs revenus. Des abonnements à la facturation, en passant par la reconnaissance des revenus et à la comptabilité. Avec Recko, nous allons automatiser le rapprochement de leurs paiements, un élément essentiel de leur santé financière globale ». Bien entendu, ce rachat permet aussi à Stripe de réduire la concurrence sur le marché pour développer une solution tout-en-un.