Dans le cadre du projet “pour une Europe Numérique”, trois feuilles de route ont été présentées. Chacune d’entre elles recevra un financement pour un montant total de 1,98 milliard d’euros afin d’atteindre les objectifs de la Décennie numérique de l’Europe.

Trois feuilles de route pour une enveloppe de près de 2 milliards d’euros

La feuille de route principale, celle s’attelant sur les domaines de l'intelligence artificielle, du cloud, des données, du quantique et des compétences numériques, sera dotée d’un budget de 1,38 milliard d’euros. Elle permettra le déploiement d’espaces communs de données qui facilitent le partage de données au niveau européen pour les entreprises et la création d’installations d’essai et d’expérimentation pour les solutions fondées sur l’IA. Plusieurs masters seront mis en place dans le domaine des technologies numériques avancées, considérées comme essentielles par la Commission européenne.

La seconde se concentrera sur la cybersécurité et sera portée par un investissement de 269 millions d’euros. Outre le développement et une meilleure utilisation des connaissances et des compétences en matière de cybersécurité, il encourage le partage des bonnes pratiques et permet un déploiement à grande échelle de solutions de pointe en matière de cybersécurité dans l’ensemble de l’UE.

La troisième aura pour objectif de développer un réseau de pôles européens d'innovations. 329 millions d’euros seront alloués pour la réalisation de cette mission. Comme l’indique la Commission européenne, « les pôles européens d’innovation numérique constituent un outil important pour les politiques de l’UE, en particulier la politique industrielle et celle des PME et des jeunes pousses qui permet d’accompagner les entreprises et le secteur public dans la double transition écologique et numérique. »

Un programme européen dédié au numérique

Le programme Europe numérique (ou Digital Europe) vise à apporter la technologie numérique aux citoyens, aux entreprises et aux administrations publiques dans toute l’Europe. Ce sont ainsi 7,5 milliards d’euros qui ont été prévus pour soutenir des projets dans les supercalculateurs, l’intelligence artificielle, la cybersécurité, les compétences numériques avancées et une utilisation plus large des technologies numériques dans l’économie et la société.

Il a été adopté afin d’accélérer la reprise économique tout en permettant de façonner la transformation numérique de la société. Avec ce plan, la Commission européenne a annoncé vouloir accélérer des projets plurinationaux concernant notamment les infrastructures des données, les processeurs à basse consommation, la communication quantique sécurisée, la 5G, le calcul à haute performance et les pôles innovation et compétences numériques.

Pour ce qui est des feuilles de route, l'ensemble des sommes investies sera réparti à travers des appels à projets. Les premiers doivent être publiés d'ici la fin novembre 2021 et de nouveaux seront annoncés en 2022. La Commission précise que les programmes de travail seront mis en œuvre principalement par le biais de subventions et de marchés publics.