Les datas sont des ressources précieuses pour la croissance des entreprises. Elles permettent d’avoir une bonne compréhension de sa clientèle pour mieux la cibler et améliorer son expérience d’achat. De ce fait, elles se trouvent au cœur de toute stratégie marketing et occupent une place centrale dans la relation client. Pour utiliser efficacement ces informations, il est primordial que les données soient fiables et actualisées, faute de quoi, c’est toute la stratégie de l’entreprise qui peut se retrouver déséquilibrée.

Pour relever ce défi, de plus en plus d’entreprises mettent en place une démarche de Data Quality Management. L’objectif est de nettoyer les données erronées, obsolètes ou dupliquées afin de disposer de données de référence exactes. Cela va offrir aux sociétés la possibilité d’améliorer leur connaissance client et prospect, et de les cibler sur le bon canal au moment opportun. En parallèle, une bonne gestion de ses données s’inscrit parfaitement dans le respect du cadre réglementaire en vigueur : minimisation des données collectées, loi Eckert, transparence dans les échanges, recueil du consentement...

Face à ce double objectif, comment avoir un niveau de fiabilité optimale de ses datas, et le maintenir ? Pour y parvenir, de plus en plus d’entreprises se tournent vers des interfaces de programmation d’application (API) dédiées au Data Quality Management. Elles permettent de fiabiliser les données dès la collecte et enrichir leurs fiches clients directement dans leur système d’information.

Les API au service de la qualité des datas

Les API sont au cœur du fonctionnement du web. Elles agissent comme un intermédiaire entre deux systèmes d’information indépendants, leur permettant d’échanger de la donnée ou des services. Si on prend l’exemple d’une application météo, ce n’est pas cette dernière qui va produire les informations météorologiques. Grâce à une ou plusieurs API, elle va être en capacité de se connecter aux sources d’informations météorologiques disponibles pour récupérer et afficher ces dernières au sein de sa propre interface. L’API intervient ici pour connecter les deux systèmes et les faire dialoguer. Une API peut également répondre aux enjeux des entreprises qui souhaitent construire, actualiser et enrichir leur base de données prospects et clients, pour exceller dans leur relation client.

Ainsi, le formulaire web est une porte d’entrée vers une base de données hébergée dans un CRM ou un ERP. Cependant, les informations qu’un client ou un prospect doit entrer peuvent se révéler incomplètes ou fausses. Pire, un trop grand nombre de champs à remplir peut le conduire à abandonner le formulaire et donc quitter précipitamment le tunnel de conversion.

L’utilisation d’une API va permettre d’optimiser ce type de dispositif de plusieurs manières :

  • Aide à la saisie d’informations : les API d’aide à la saisie vont permettre de suggérer les meilleurs résultats possibles pour chaque champ, afin de faire gagner du temps au souscripteur et d’augmenter le taux de transformation de formulaires : adresse postale, prénom, nom, adresse email… ;
  • Fiabilisation des données en temps réel : les informations fournies par un visiteur peuvent être corrigées automatiquement et en temps réel, grâce à une API de vérification des données saisies, évitant ainsi l’embasement de données erronées : email, IBAN, numéro de téléphone … ;
  • Enrichissement de fiches clients et prospects en informations clés : à partir des renseignements récoltés dans le formulaire, une API d’enrichissement des informations va aider à avoir une meilleure connaissance du contact et/ou de l’entreprise.

C’est justement pour répondre à ce besoin que le Groupe IDAIA a mis en place API Data Store. Ce catalogue d’API rend accessible aux services informatiques, marketing et commerciaux son capital data, riche de 12 millions d’entreprises, 47 millions de particuliers et 300 catégories d’informations clés. Le réseau de partenaires stratégiques publics et privés du groupe, ainsi que les travaux de l’IDAIA LAB (cellule R&D interne au Groupe IDAIA), permettent d’alimenter en continu ce capital data en nouvelles informations à haute valeur ajoutée.

Une API pour chaque problématique

Concrètement, les API permettent d’agir à trois niveaux :

  • l’embasement, qui aide à collecter des données fiables sur sa clientèle ;
  • l’enrichissement, en complétant les informations d’un client, comme ses moyens de contact ;
  • la maîtrise des risques, notamment pour se protéger des risques de fraude ou d’impayés.

Quelques exemples concrets : Pour un site e-commerce dédié aux professionnels, l’objectif était de faciliter la création de comptes BtoB grâce à une simplification du formulaire.

En effet, grâce à l’API Company du Groupe IDAIA, le formulaire d’inscription a pu être réduit à seulement deux champs : le nom de la société et son code postal. Ce sont justement ces deux champs qui ont permis d’obtenir le reste des informations en complétant le profil du nouveau client, le tout, sans avoir besoin de les recueillir manuellement.

Pour ce faire, le groupe a puisé dans son capital data BtoB. « Ici, l’avantage est double : optimiser l’expérience client, et permettre la remontée d’informations fiables et complètes directement dans le système d’information de l’entreprise », explique Stéphane Liénéré, Directeur Technique Innovation du Groupe IDAIA.

Autre exemple, un acteur de la finance a pu limiter les risques de fraude, grâce à une API de vérification. L’entreprise a désormais accès à des données françaises certifiées et mises à jour régulièrement pour vérifier les coordonnées saisies et l’existence d’un individu.

Maintenir une bonne qualité de donnée dans le temps pour optimiser la performance de ses actions

Parce que 30 % des données entreprises évoluent chaque année et qu’un stock de données peut déjà être obsolète, il existe également des services de traitement récurrents et automatisés, ou sur-mesure, capables de gérer de grands volumes de données.

Ces services de traitement permettent de corriger massivement les données erronées ou obsolètes. Elles aident ainsi à maintenir un bon niveau de fiabilité sur ses bases de données toute l’année, éviter des insatisfactions et une baisse de rentabilité sur ses campagnes marketing et commerciales.

Des outils simples d’utilisation, pensés par des développeurs pour des développeurs

Pour une entreprise, le fonctionnement sur API Data Store est simple. La plateforme a été conçue de telle sorte que les clients aient accès à toutes les API et puissent profiter de nombreux services. Elles sont développées à partir du protocole REST, offrant des facilités d'intégration et de développement avec des applications mobiles, web et des systèmes d'information via une connexion Web.

Les développeurs peuvent essayer API Data Store à partir d’une sandbox gratuite. Des crédits sont offerts et disponibles pour tester les API directement depuis la plateforme. Pour les aider, une documentation swagger est à disposition, leur permettant d’être complètement autonomes.

L’objectif est de faciliter l’utilisation des API proposées, afin qu’elles deviennent de véritables alliées pour les sociétés souhaitant optimiser leur processus, réduire leurs coûts de développement et faciliter l’expérience utilisateur.

N’hésitez pas à parcourir API Data Store pour découvrir les nombreux cas d’usage permis par les différentes API !