Apple se lance dans l’offre de services pour les « petites » entreprises ne comptant pas plus de 500 salariés. La marque à la pomme vient en effet de dévoiler Apple Business Essentials, un abonnement payant pour aider les managers à gérer facilement le matériel de leurs employés.

Un mot d’ordre : simplifier la vie des employés

Se définissant comme un département informatique pour ceux qui n’en possèdent pas, le service possède sa propre application qui permet de configurer directement les paramètres et d’ajouter les applications nécessaires à tous les appareils de l’entreprise : il ne sera plus nécessaire de passer un long moment à configurer le Mac d’un nouvel arrivant, par exemple. Bien sûr, ces paramétrages peuvent être ajustés à une seule unité de la boîte, ou même à un seul employé, mais également selon le matériel utilisé (les configurations d’un iPad diffèrent logiquement de celles d’un iMac), l’idée étant « d'attribuer automatiquement les bonnes applications et les bons paramètres aux employés, aux équipes et à leurs appareils ».

L’offre fournit en outre un espace iCloud aux employés, cela leur permet aussi bien de sauvegarder leur travail que de rendre la collaboration meilleure entre collègues, particulièrement pour les personnes ayant recours au télétravail. Apple garantit par ailleurs une sécurité accrue : « Vous contrôlez les paramètres et les fonctions de sécurité tels que les politiques de mot de passe et de mise à jour des logiciels, FileVault et Activation Lock, afin que les utilisateurs ne puissent pas les modifier par erreur », explique la firme.

Pour profiter d’Apple Business Essentials, chaque employé possède un identifiant professionnel. Pour accéder à tous ses paramètres et à son espace iCloud, il n’a qu’à les rentrer ; Apple rappelle qu’il est également possible de configurer ses appareils personnels. Dans ce cas, une séparation cryptographique est mise en place pour les données professionnelles afin de préserver la confidentialité des données personnelles et la sécurité des données de l'entreprise.

Par ailleurs, en cas de changement de matériel ou de mise à jour, il suffira d’inscrire ses identifiants pour avoir accès à l’ensemble de ses documents, de ses paramètres, de ses applications, etc.

Des appareils Apple ouverts sur Business Essentials.

Apple Business Essentials permet d'harmoniser l'intégralité des appareils Apple utilisés dans une entreprise. Image : Apple.

Un programme AppleCare+

« Les petites entreprises sont au cœur de notre économie, et nous sommes fiers que les produits Apple contribuent à leur croissance. Apple Business Essentials est conçu pour aider à rationaliser chaque étape de la gestion des appareils des employés au sein d'une petite entreprise - de la configuration, l'intégration et la mise à niveau, à l'accès à un service rapide et à une assistance prioritaire, tout en conservant des données sauvegardées et sécurisées, afin que les entreprises puissent se concentrer sur la gestion de leur activité », explique Susan Prescott, vice-présidente du marketing Entreprise et Éducation de la firme de Cupertino.

Actuellement disponible en version bêta aux États-Unis, Apple Business Essentials est proposée à un prix allant de 2,99 à 12,99 dollars par mois et par utilisateur. Avec une option en plus, les entreprises ont par ailleurs accès à AppleCare+, ce qui garantit une assistance téléphonique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, permet de bénéficier de formations destinées aux administrateurs informatiques et aux employés, et de couvrir jusqu'à deux réparations d'appareils par plan et par an. Enfin, Apple assure qu’un technicien formé par ses soins peut intervenir sur place en quatre heures seulement pour remettre les appareils en état de marche en cas de panne.

Apple étend l’usage de ses services, qui ont le vent en poupe

Le lancement de ce nouveau service par Cupertino tombe sous le sens. Les services de la firme connaissent en effet un succès inédit et ont réalisé les meilleurs résultats de leur histoire lors du troisième trimestre 2021, alors pourquoi ne pas tenter l’aventure pour les professionnels également ? Pouvant se vanter d’un hardware très robuste et apprécié dans le monde de l’entreprise, Apple peut espérer capitaliser sur le succès de son matériel.

Le mot d’ordre d’Apple avec Business Essentials est de rendre le travail « facile », un argument de taille lorsque l’on sait que l’ensemble de l’écosystème de la marque à la pomme est intuitif et épuré, et peut se montrer moins chargé que les solutions de Google ou de Microsoft. Pour l’heure toutefois, il est évident que ces dernières proposent des offres plus complètes qu’Apple et sont de véritables mastodontes dans le domaine.

Connaissant Apple toutefois, il est possible de s’attendre à un attrait marqué de la part des professionnels pour ce nouveau service, d’autant plus qu’il lie directement les parties softwares et hardwares pour grandement simplifier les usages ainsi que l’ergonomie en entreprise.