C’est au tour de PayPal de dévoiler son bilan financier pour le troisième trimestre 2021, s’étendant de juillet à octobre. Si l’entreprise a enregistré une hausse de ses revenus, ses prédictions pour l’année prochaine ont refroidi les investisseurs.

PayPal augmente ses revenus… mais n’atteint pas les attentes des analystes

Au total, PayPal a généré 6,18 milliards de dollars sur cette période, soit une augmentation de 13 % par rapport au troisième trimestre de 2020, c’est légèrement moins que les prédictions des analystes. L’année dernière, la firme a largement bénéficié de la pandémie et de son impact sur le secteur de l’e-commerce puisque son action a doublé à cette période. Néanmoins, le retour à la vie normale affecte ses résultats un an plus tard, bien que ceux-ci soient toujours en augmentation.

Pour l’année prochaine, PayPal s’attend à une hausse de ses revenus d'environ 18 %, ce qui correspondrait à un chiffre d'affaires de près de 30 milliards de dollars. Les analystes prévoyaient quant à eux un montant de 31,6 milliards de dollars, ces projections ont donc affecté négativement les actions en bourse de la société. Cette dernière a pointé du doigt les contraintes sur la chaîne d'approvisionnement ainsi que les inquiétudes générales concernant l'économie et les habitudes de consommation.

« La confiance des consommateurs est affaiblie avec l'absence de paiements de relance. Et avec la réouverture de l'économie, davantage de personnes pourraient être susceptibles de faire leurs achats de Noël en magasin », a déclaré Dan Schulman, le PDG de la firme. Il a en outre évoqué les rumeurs sur un potentiel rachat de Pinterest, pour autant en dévoiler de trop : « Explorer toutes les opportunités potentielles pour améliorer la valeur pour les actionnaires est notre responsabilité, mais évidemment, seules quelques opérations sélectionnées répondront à nos critères très stricts en matière de finances, de stratégie et d'allocation de capital ».

Un smartphone ouvert sur l'application Venmo.

Venmo prend en charge les paiements en crypto-monnaie depuis le mois d'avril 2021. Photographie : Tech Daily / Unsplash

Venmo bientôt disponible sur Amazon aux États-Unis

Ce bilan financier est également l’occasion pour PayPal d’annoncer un partenariat de taille. Dès 2022, les consommateurs américains pourront payer leurs achats sur Amazon (version desktop et application mobile) avec Venmo, le service de paiement de PayPal. Une collaboration rendue possible par la séparation de l’entreprise et d’eBay, dont la marketplace ne représente plus que 4 % des revenus.

De son côté, Venmo est une réussite pour PayPal. L’application, qui supporte les crypto-monnaies depuis le mois d’avril, a vu son volume de paiements bondir de 36 % pour atteindre un total 60 milliards de dollars. Comme le rappelle CNBC, PayPal possède un réseau de près de 33 millions de détaillants, faisant du service un sérieux rival de Coinbase puisqu’il est désormais possible de réaliser ses achats et de vendre en crypto-monnaies avec celui-ci.

« C'est évidemment un moment très important dans nos efforts de monétisation de Venmo. Cela marque le début d'un voyage passionnant avec Amazon, maintenant que nous ne sommes plus contraints par les obligations contractuelles de l'accord d'exploitation d'eBay », a affirmé Schulman.

Bilan mitigé donc pour PayPal qui frappe toutefois un gros coup en permettant aux utilisateurs d’utiliser Venmo (et donc les paiements en crypto-monnaies) sur Amazon. Si ses résultats financiers n’atteignent pas encore les espérances des investisseurs, cette manœuvre pourrait grandement lui donner des chances d’y parvenir rapidement.