La startup californienne spécialisée dans les robots de livraison autonomes vient de réaliser une incroyable levée de fonds aux États-Unis. Nuro lève 600 millions de dollars auprès de Google, Tiger Global Management ou encore SoftBank. Avec cette levée, l'entreprise prévoit d'accélérer la commercialisation de ses robots autonomes.

Nuro bientôt seul au monde sur le marché de la livraison autonome ?

Depuis 2016, année de création de l'entreprise, Nuro multiplie les expérimentations de livraison avec ses robots autonomes. Fondée par Jiajun Zhu et Dave Ferguson, deux anciens cadres de Waymo, la startup californienne vient de frapper un grand coup. Une levée de 600 millions de dollars, seulement un an après sa levée de 500 millions de dollars... Sans oublier une précédente levée de 940 millions de dollars en 2019. L'entreprise séduit les investisseurs et on comprend pourquoi.

Dans le cadre de cette nouvelle levée de fonds, Nuro a notamment réussi à convaincre Google. Une situation qui a dû amuser les deux anciens ingénieurs du groupe Alphabet... Le tour de table a été mené par Tiger Global Management avec la participation de Google, SoftBank, Woven Capital, Baillie Gifford, Fidelity Management & Research Company, Gaorong Capital ou encore Kroger et d'autres investisseurs déjà engagés dans la startup.

Au-delà de cette nouvelle levée, Nuro renforce un peu plus ses liens avec Google. La startup annonce avoir signé un partenariat stratégique avec Google Cloud sur 5 ans. À ce propos, la société explique que : « grâce à ce nouveau partenariat, Nuro et Google exploreront de nouvelles opportunités pour renforcer et transformer le commerce local ».

Bientôt une troisième génération de robots autonomes

Les robots autonomes de Nuro sont uniquement destinés à la livraison. Les deux premières versions (R1 et R2) des robots sont déjà testés un peu partout aux États-Unis. Ils livrent par exemple des pizzas à Houston pour le compte de Domino's. Pour le moment, seul le magasin situé dans le quartier de Woodland Heights dispose du robot R2 de Nuro. Ce robot autonome de Nuro a été le tout premier à recevoir une autorisation officielle de la part du ministère américain des Transports, pour circuler dans les rues américaines.

Avec cette nouvelle levée, Nuro se fixe plusieurs objectifs : accélérer sa stratégie de commercialisation avec son robot R2 à travers les États-Unis et nouer de nouveaux partenariats. Dans un second temps, Nuro prévoit d'investir 40 millions de dollars pour mettre au point deux nouvelles installations dans le sud du Nevada : une usine d'assemblage et une piste d'essai en circuit fermé. La société veut mettre au point la troisième génération de son robot autonome.