Apple s’est attaché les services de CJ Moore, ancien responsable de l’Autopilot de Tesla, pour son très discret projet de voiture autonome, le projet Titan. Selon Bloomberg il va travailler sur le logiciel de l’Apple Car, sous la direction de Stuart Bowers, autre ex-cadre de Tesla où il était vice-président de l’ingénierie jusqu’à son départ mi-2019.

Le signe d’une accélération d’Apple sur la voiture autonome ?

Apple est toujours resté très discret sur son projet de véhicule autonome. Un rapport de sécurité a été transmis au FBI en 2019, un projet Apple Car en association avec Hyundai, a été évoqué en février de cette année, sans être confirmé par Apple. Aucune présentation publique de plan de véhicule n’a été dévoilée.

Bloomberg voit dans le recrutement de CJ Moore une accélération des travaux de la marque à la pomme dans le domaine. Possible, mais Apple a aussi été confronté au départ du responsable du projet Titan, Doug Field, maintenant chez Ford. Il a été remplacé par Kevin Lynch, ancien dirigeant de l’ingénierie logicielle de l’Apple Watch.

Le tout nouvel employé d’Apple a un nom dans le secteur, mais s’est surtout distingué en contredisant son ex-employeur, Elon Musk. Début 2021, interrogé par le California Department of Motor Vehicule, dans le cadre d’une enquête sur l’Autopilot, il avait estimé qu’Elon Musk exagérait les capacités du logiciel.

L’homme le plus riche du monde avait déclaré en janvier être « très confiant dans le fait que la voiture sera capable de se conduire elle-même avec une fiabilité supérieure à l'homme cette année ». Une sortie ne correspondant pas « à la réalité technique » selon CJ Moore. Il a expliqué selon une échelle de niveau d’autonomie que l’Autopilot en était au niveau 2, le conducteur doit garder les mains sur le volant, l’autonomie totale est au niveau 5.

Le très secret projet Titan

À Apple, outre son responsable, CJ Moore va rejoindre d’autres anciens cadres de Tesla : Michael Schwekutsch, ancien responsable motopropulseur et Steve MacManus, ex-responsable des intérieurs. La future Apple Car ne ressemblera pas nécessairement à un Model Tesla pour autant, ce type de mouvement est désormais classique dans l’industrie. Pour en avoir la certitude, il faudra se montrer encore patient, le temps qu’Apple lève un peu le voile sur son discret projet Titan. 2027 a été évoquée pour son aboutissement l'année dernière.