La société spécialisée dans la publicité urbaine, connue pour ses panneaux publicitaires pour abribus et pour ses services de location de vélos en libre-service, a mené une enquête sur la publicité dans les aéroports. En analysant cinq marchés publicitaires différents, la firme affirme que le canal publicitaire offert par les aéroports est l’un de ceux qui offrent la meilleure visibilité aux marques.

La publicité en aéroport est l’environnement publicitaire le plus intéressant pour les marques

L’étude proposée par JCDecaux a été réalisée auprès de 6 000 consommateurs sur cinq marchés publicitaires différents : la Chine, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. L’entreprise a également pris en compte le contexte de la pandémie du Covid-19 en interrogeant un échantillon supplémentaire de 500 personnes ayant pris l’avion durant la crise sanitaire.

D’après les résultats de l’enquête, les consommateurs considèrent la publicité en aéroport comme plus pertinente et plus haut de gamme que celle des autres environnements publicitaires.

Afin d’affirmer cela, la firme a mis en place un indice permettant de noter les différents canaux publicitaires. Ainsi, un produit affiché en aéroport obtient un score de 111 en termes de valeur attribuée contre 101 pour la TV, 100 pour le print, 95 pour le mobile et 94 pour un site web. En se basant sur le prestige uniquement, la publicité en aéroport atteint un score de 113, 99 pour la TV, 98 pour le Print, 99 pour le mobile et 99 pour les sites web.

Deux marques fictives créées pour les besoins de l’enquête

Afin d’obtenir ces résultats, JCDecaux a fait appel à ResearchBods, une entreprise spécialisée dans les études de marché. Elle a utilisé deux marques fictives : un parfum de luxe et une société technologique B2B, pour mesurer les réactions des consommations à la vue d’un visuel créé par la marque dans chaque pays et pour chaque canal publicitaire. Chaque visuel a donc été adapté à chaque marché afin d’être le plus pertinent possible.

Chaque participant à l’étude a dû répondre à la question suivante pour la publicité de la marque B2B : « Sur une échelle de 1 à 10 (1 pour « pas du tout prestigieuse » et 10 pour « très prestigieuse »), à quel point considérez-vous cette marque haut de gamme ? » Pour le parfum de luxe, les consommateurs ont été invités à fournir une fourchette de prix correspondant à ce qu’ils s’attendaient à payer pour un produit de cette marque. L’ensemble de ces résultats ont été compilés afin de noter chaque canal publicitaire.

Comme le précise Jérôme Lepage, directeur marketing & Business Development de JCDecaux, Division Transport, « d’après cette étude réalisée dans cinq pays majeurs dans le monde, l’aéroport affiche les plus hauts niveaux de prestige et de valeur attribuée par rapport aux autres grands canaux publicitaires ». Il conclut en ajoutant que « cela fait de l’aéroport l’un des environnements les plus efficaces et les plus influents, permettant ainsi à nos clients annonceurs d’atteindre leurs objectifs marketing ».