Développé par la société Light, le système Clarity pourrait être plus performant que les technologies LIDAR, notamment dans la perception de la profondeur. À l'heure où le développement des véhicules autonomes s'accélère, c'est un nouveau capteur que les constructeurs automobiles vont regarder de très près.

Light bouleverse les acteurs de la conduite autonome avec Clarity

Clarity pourrait bien changer la donne sur le marché des véhicules autonomes. Ce système de caméra optique peut calculer la distance de chaque pixel qu'il voit. C'est là toute la différence avec le LIDAR : en connaissant la distance exacte des objets, les algorithmes d'apprentissage automatique disposent de données plus précises. Dave Grannan, co-fondateur et CEO de Light, explique que : « les caméras fonctionnent à 30 Hz, et pour chaque image, nous effectuons des calculs pour assembler les images de ces caméras et déterminer la profondeur de tous les objets de la scène. Nous avons généralement environ un million de points par image ».

Ce système présente donc un avantage considérable par rapport aux capteurs LIDAR les plus performants, qui ne renvoient que moins d'un dixième du nombre de points par image de Clarity. Le capteur de Light nécessite l'utilisation de plusieurs caméras. Grannan précise que : « avec deux caméras, c'est suffisant. Bien qu'en installant trois ou quatre caméras vous obtiendrez des améliorations de la portée et de la redondance. Dans une configuration à quatre caméras, vous pouvez avoir une paire à une distance focale plus longue et une paire à une distance plus courte ».

La fin de la domination du capteur LIDAR sur le marché des véhicules autonomes ?

Initialement, Light était une société spécialisée dans la conception d'appareils photo pour smartphones. Il y a quelques années, l'entreprise a revu son positionnement et a finalement décidé de se tourner vers un tout autre marché. Light travaille désormais uniquement sur les systèmes avancés d'aide à la conduite (Advanced driver-assistance systems ou ADAS). L'entreprise a notamment développé Clarity, cette fameuse technologie d'imagerie pour des applications automobiles. Un concurrent direct du capteur LIDAR.

C'est assez bluffant de voir à quel point les capteurs LIDAR se sont imposés sur le marché des véhicules autonomes. La quasi-totalité des constructeurs utilisent ce type de radar. C'est par exemple le cas de Waymo, une filiale d'Alphabet spécialisée dans la conception de systèmes de conduite autonome, dont les véhicules ont déjà parcouru plus de 32 millions de kilomètres. C'est aussi le cas de Tesla depuis peu. De son côté, Aurora, la société qui a racheté la division de voitures autonomes d'Uber, a récemment fait l'acquisition d'une entreprise spécialisée dans les technologies LIDAR. Bref, le capteur LIDAR domine largement le marché.

De son côté, Light teste actuellement Clarity avec huit partenaires industriels différents, et onze nouveaux devraient se greffer au projet dans les prochaines semaines. Certaines de ces entreprises combinent même Clarity et les technologies LIDAR. Le CEO de la société précise que si un constructeur veut couvrir une portée de 10 centimètres du véhicule à 1 000 mètres, il peut le faire uniquement grâce à Clarity en utilisant quatre caméras. Si les essais se déroulent bien, nous pourrions commencer à voir des véhicules équipés de Clarity sur la route dans trois ou quatre ans.