Du nom de Content Optimize, cette nouvelle fonctionnalité aura pour but d’aider les utilisateurs à améliorer les performances de leurs campagnes de newsletter. L’outil fonctionnera en proposant des recommandations pour optimiser son contenu, grâce à l’intelligence artificielle.

Le machine learning au service de l’optimisation de contenu

S’il est assez facile d’évaluer les performances d’une campagne de newsletter, déterminer les raisons objectives de sa réussite est un processus complexe tant leur conception est subjective. John Wolf, fondateur d’Inspector 6 et chef de produit « Smart Content » chez MailChimp, est parti de ce constat pour proposer son idée. Il l’a exprimé pour TechTalks : « Notre idée était la suivante : et si nous pouvions utiliser le machine learning pour comprendre le contenu marketing ? »

Content Optimize est la fonctionnalité proposée par MailChimp en réponse à cette idée. Comme tout modèle de machine learning, l’optimisation du contenu marketing repose sur l’utilisation de grandes quantités de données qualitatives. Avec sa vaste base de données, MailChimp a pu dégager des modèles de campagnes marketing réussies. Ainsi, l’outil exploite ces données, prédit la qualité des campagnes de newsletter et fournit des suggestions sur la façon d’améliorer le contenu, la mise en page et les images.

Un rapport détaillé pour améliorer sa campagne de newsletter

Après avoir conçu sa newsletter, Mailchimp propose un rapport de campagne dont quelques critères sont contrôlés par l’IA. On retrouve la longueur des phrases et le nombre total de mots, le nombre et la pertinence des boutons d’appels à l’action inclus dans la newsletter, un ratio texte/image bien équilibré ou encore la cohérence des polices et du style de texte utilisé.

Rapport de Content Optimize

Le rapport de Content Optimize s'articule autour de quatre critères gérés par l'IA. Capture d'écran : MailChimp.

L’arrivée de Content Optimize rentre dans le cadre de la stratégie de MailChimp d’investir dans des fonctionnalités exploitant l’intelligence artificielle et le big data. L’objectif est de proposer des services pour faire en sorte que les entreprises plus modestes puissent concurrencer les grandes entreprises pour ce qui est de l’emailing.

Dans le même style d’outil, Designmodo, un concurrent de MailChimp, proposait Postcards : un générateur de newsletters où il n’est pas nécessaire de taper une seule ligne de code. Ce service propose la création de newsletters performantes à la différence que l’utilisateur est limité à 70 modules personnalisables. Content Optimize fonctionnera pour toute newsletter conçue sur MailChimp, utilisant ou non l’un des templates proposés par le site.

Quel avenir pour MailChimp ?

Pour le moment, la fonctionnalité de MailChimp n’est disponible que pour les newsletters. L’entreprise a toutefois annoncé qu’il comptait aller plus loin et prévoit d’étendre son offre à d’autres outils marketing comme les landing pages. L’outil est utile pour créer des campagnes engageantes et ainsi améliorer leur taux de transformation. Il s’adresse aux petites et moyennes entreprises (PME) ou aux entrepreneurs n’ayant pas forcément les compétences ni les ressources pour proposer des newsletters performantes.

À noter qu’à l’avenir, l’ensemble des fonctionnalités proposées par MailChimp seront transférées sur la plateforme Intuit. En septembre dernier, le grand groupe technologique a acquis la société de services marketing pour 10 milliards d’euros, le plus gros achat de son histoire. Dans le cadre de cette acquisition, Intuit a annoncé apporter son soutien à MailChimp afin d’accompagner les plus petites structures pour qu’elles puissent franchir un cap supplémentaire au niveau marketing.