Après avoir conclu un accord avec le ministère de la Justice des États-Unis fin septembre, Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, est officiellement de retour à Shenzhen, au siège de l'entreprise chinoise. Selon le South China Morning Post, elle a été accueillie en héros (avec des banderoles et des ballons, c'est dire...) ce lundi 25 octobre 2021, après avoir passé 21 jours en confinement, dans le cadre de la procédure du Covid-19.

Meng Wanzhou officiellement de retour chez Huawei

Après trois années à tenter de se démêler d'une affaire judiciaire avec les États-Unis, Meng Wanzhou, fille du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, a finalement obtenu gain de cause en septembre 2021. Le ministère de la Justice des États-Unis a accepté qu'elle soit enfin libérée et qu'elle puisse rentrer en Chine. Après un confinement de 21 jours en Chine, par mesure de précaution dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19, Meng Wanzhou a finalement été accueillie en héros au siège de son entreprise par des centaines de personnes. Le 25 septembre, au moment du retour de la CFO de Huawei, Pékin qualifiait l'événement de victoire pour la Chine.

C’est d’ailleurs aux autorités chinoises que la dirigeante a adressé ses premiers remerciements dans un message WeChat envoyé depuis le Boeing 777 d’Air China, spécialement affrété à son attention. Reconnue non coupable aux accusations de complot en vue de commettre une fraude bancaire et une fraude électronique, Meng Wanzhou a tout de même reconnu les faits de base, à savoir : « de multiples fausses déclarations à un cadre d'une institution financière concernant les opérations commerciales de Huawei en Iran dans le but de préserver la relation bancaire de Huawei avec les autorités bancaires ».

La directrice financière revient aux affaires

La fille du fondateur de Huawei a conservé son titre de directrice financière pendant les trois années d'assignation à résidence à Vancouver. Aujourd'hui, elle revient officiellement au siège social de l'entreprise, où elle compte bien reprendre le cours de sa carrière. Les vidéos de son retour sur le campus de Shenzhen montrent une directrice financière souriante, reposée, sereine et vêtue d'une tenue de bureau noire. Depuis son retour en septembre, le gouvernement chinois a libéré Michael Spavor et Michael Kovrig, deux Canadiens détenus par Pékin peu après l'arrestation de Meng Wanzhou à Vancouver en décembre 2018.

Sur Weibo, le sujet est très vite devenu tendance. 13 000 discussions ont été recensées à ce sujet et les vidéos de la directrice financière de retour au bureau ont été visionnées au moins 240 millions de fois. De retour chez Huawei, Meng va avoir du pain sur la planche. En effet, le géant chinois s'efforce de surmonter l'impact des sanctions paralysantes imposées par les États-Unis et l'administration Trump. Les sanctions américaines se font clairement ressentir sur les ventes du géant chinois. Huawei reste tout de même leader dans la vente de smartphones en Chine.