Twitter s'accapare une application qui pourrait lui être très utile pour enrichir ses fonctionnalités de messagerie. La firme a confirmé à TechCrunch avoir racheté la plateforme britannique Sphere, spécialisée dans les chats de groupe. Cette acquisition, dont les détails financiers non pas été dévoilés, s'inscrit dans un effort de Twitter pour enrichir son service. Plus tôt cette année le groupe avait ainsi tenté de racheter Clubhouse avant de déployer sur son application des salons de conversation qui en étaient fortement inspirés. Dernièrement, Twitter a aussi mis en place des mesures (dont des panneaux d'avertissement) visant à réfréner les discours inappropriés sur sa plate-forme.

Sphere : une acquisition stratégique pour Twitter

Fondée par Tomas Halgas et Nick D’Aloisio (connu pour avoir conçu et revendu à Yahoo pour 30 millions d'euros l'application de résumé d'informations Summly), Sphere aurait notamment levé au moins 30 millions de dollars pour se développer. Cela nous donne une petite idée du montant que Twitter a pu investir pour son rachat.

« Comme d'autres, nous avons observé et nous avons admiré l'investissement croissant de Twitter dans le développement de communautés, avec le lancement des fonctionnalités Communautés et Espaces, mais aussi l'ajout de fonctions qui favorisent la sécurité », a indiqué Sphere sur une note de blog datée du 20 octobre dernier. « Lorsque nous avons rencontré l'équipe [de Twitter], nous avons été encore plus impressionnés par le sérieux avec lequel ils s'intéressent aux communautés [partageant des intérêts communs] et par leur foi en leur impact potentiel », lit-on.

Dans le cadre de cette acquisition, la vingtaine d'employés de Sphere rejoindra les rangs de Twitter, apprend-on. Sphere mettra par ailleurs au rebut son application autonome le mois prochain, explique TechCrunch. On ignore par contre le nombre d'utilisateurs actuels du service.

« Nous nous sommes rendu compte que certaines des conversations les plus utiles et les plus instructives provenaient de groupes dont les membres éprouvaient un fort sentiment d'appartenance les uns envers les autres. En d'autres termes, le cœur de notre défi était d'aider chaque personne à trouver sa communauté. L'opportunité est énorme », explique Sphere. Une opportunité qui n'a visiblement pas échappé à Twitter.