Netflix a de quoi être heureux, tout se déroule comme sur des roulettes. Porté par une avalanche de programmes reportés pour cause de pandémie mondiale, dont l’inévitable Squid Games, Netflix accueille 4,4 millions d’abonnés supplémentaires au troisième trimestre 2021. Un chiffre qui dépasse les attentes.

Netflix s’attend à faire presque deux fois mieux au quatrième trimestre

Autre bonne nouvelle, l’enquête de Refinitiv auprès des analystes révèle une hausse des bénéfices par action de 2,56 dollars à 3,19 dollars. La nouvelle est devenue anecdotique tant les abonnés et l’audience ont écrasé les discussions autour des résultats de Netflix.

L’un des co-PDG de la plateforme, Reed Hastings, n’y est pas allé de main morte. Il a déjà annoncé 8,5 millions d’abonnés supplémentaires au quatrième trimestre. Une estimation basée sur les mêmes causes que pour les résultats actuels, « Nous avons tellement de contenu à venir au quatrième trimestre comme nous n'en avons jamais eu, donc nous devrons tâtonner et cela roule dans une grande année prochaine aussi ».

Le PDG, que l’on peut imaginer ravi, a admis « nous sommes en territoire inconnu » lors de la présentation vidéo des résultats. Pour l’occasion, il avait revêtu le fameux jogging vert, rapporte CNBC. Une référence à Squid Game, regardé par 142 millions de membres au cours de ses quatre premières semaines de diffusion, meilleur lancement de la plateforme.

La course à l’attention

L’occasion également de revoir le système de comptage de l’audience de Netflix, considéré comme imparfait et opaque. Dans un courrier destiné aux investisseurs, l’entreprise indique qu’elle va commencer à prendre en compte les heures de visionner et non le nombre de comptes ayant regardé au moins 2 min d’un programme.

Netflix le reconnaît, ce changement vise à correspondre mieux « à la façon dont les services extérieurs mesurent l'écoute de la télévision et accordent un crédit approprié au revisionnement ». La plateforme promet également de publier plus régulièrement ses statistiques.

Pour un avenir un tout petit peu plus lointain, les dirigeants ont expliqué que le calendrier des programmes Netflix reviendra à sa vitesse de croisière au cours de l’année 2022.

Pas de problème, dans la course à l’attention Netflix sait y faire. La firme a malicieusement fait remarquer que la récente panne Facebook a entraîné une hausse d’engagement de 14% chez elle. Justement, Netflix a un nouveau secteur dans le viseur qu’elle sait très performant pour l’engagement, le jeu vidéo. Les premiers jalons sont posés pour « cette initiative » qui « n'en est qu'à ses débuts ».