Quelques mois après l'incendie d'un de ses datacenters, l'entreprise basée à Roubaix a enfin pu effectuer son introduction en bourse. Depuis plusieurs semaines, la société était en plein préparatif : en arrivant sur Euronext, OVH tablait sur une valorisation de 4 milliards d'euros pour un prix d'introduction compris entre 18 et 20 euros. Retour sur la journée du 15 octobre, date importante dans l'histoire d'OVH.

Une entrée sur Euronext réussie

Pour le premier jour de cotation, OVH indique un prix fixé à 18 euros 50, en bas de sa fourchette d'estimation. Avec cette somme, la société est valorisée au matin du 15 octobre à près de 3,5 milliards d'euros. Entre l'ouverture en matinée et jusqu'au milieu de l'après-midi et malgré une petite chute, l'action n'a cessé de progresser. 8 % supplémentaires en quelques heures faisant grimper l'action à environ 20 euros. Légère baisse tout de même à quelques minutes de la clôture, OVH termine sa journée avec un titre valant 19 euros 70, soit 1 euro 20 de plus que le matin.

Cours de l'action OVH pour la journée du 15/10

Cours de l'action de la société OVH pour la journée du 15 octobre 2021 sur Euronext. Capture d'écran : Google.

Avec une action avoisinant les 20 euros, le montant des fonds levés s'élèverait à près de 400 millions d'euros. Cela correspond à la mise sur le marché de plus de 21,5 millions de nouvelles actions. Cela inclut 2,7 millions de titres cédés par les actionnaires actuels. « Je voudrais remercier les collaborateurs et les personnes qui ont bossé autour de ce projet-là depuis 16 mois pour certains », a déclaré Octoba Klaba, fondateur et président d'OVH. Il a ajouté, « Nous avons fait cette introduction pour honorer tous ceux qui ont fait ce grand même rêve de construire une alternative européenne, un fournisseur cloud pour l'Europe, pour l'histoire et qui respecte ses valeurs ».

Une introduction en bourse pour assurer la croissance de la firme

OVH a indiqué qu'il comptait sur cet apport financier pour se développer partout dans le monde. La construction de nouveaux centres de données, le développement de ses solutions et le financement d'opérations de croissance externe sont au programme à moyen terme. La firme compte sur un chiffre d'affaires dépassant les 650 millions d'euros et espère une croissance organique de 25 % par an jusqu'en 2025. Dans un communiqué, Michel Paulin, le directeur général d’OVHcloud, ajoute que l’opération donnait à l’entreprise des ressources supplémentaires pour « renforcer sa position de champion européen et de pure player du cloud ».

« C'est un grand jour pour la French Tech, pour la souveraineté française et européenne. Nous voulons des champions ici, OVH est le début d'un champion, j'espère que ce sera un plus grand champion encore », a commenté Cédric O, le secrétaire d'État chargé de la transition numérique.

À l'aube du 19 octobre, quelques instants avant l'ouverture de la bourse, OVH voyait son action culminer à un peu plus de 22 euros.