La stratégie principale de Twitter tend à évoluer en matière de publicité. Stimuler l’engagement vers les sites web, favoriser la découverte d’applications et de services, accroître leur utilisation et donc, augmenter le retour sur investissement : tels sont les nouveaux objectifs de la firme. Cela débute par la mise à jour de ses fonctionnalités pour les annonceurs et une volonté d’inclure la monétisation auprès des influenceurs.

Le carrousel publicitaire sera personnalisable pour un meilleur taux d’engagement

La mise à jour principale proposée par Twitter est une nouvelle option permettant d’ajouter des titres et des pages de destination personnalisés dans chacun des cadres du carrousel. Grâce à cette fonctionnalité, les annonceurs pourront créer des publicités en fonction du public ciblé et en fonction des réactions reçues sur les campagnes précédentes. D’un simple passage d’un cadre à un autre, les internautes pourront interagir avec plusieurs images, plusieurs vidéos et plusieurs liens.

Plusieurs créations publicitaires pourront être utilisées au sein d’une même campagne, permettant de montrer toutes les facettes d’un service ou d’un produit. Un élément particulier pourra être mis en évidence et les éléments spécifiques pourront être placés plus loin dans le carrousel, pour ceux souhaitant plus de détails.

Carousel AI, l'outil proposé par Twitter pour ses annonceurs. Capture d'écran : Twitter.

Twitter a testé cette nouvelle option au cours des derniers auprès de ses annonceurs. Une augmentation de 25 % (en moyenne) du taux de clic a été constatée pour les campagnes optimisées par rapport aux annonces « classiques ». Le réseau social le sait : la publicité est l’un des secteurs qui lui rapporte le plus d’argent et qui lui a permis de réaliser un chiffre d’affaires solide lors du troisième trimestre 2021.

Vers la monétisation des influenceurs grâce à une nouvelle stratégie publicitaire

Dans un tweet publié par Bruce Falck, responsable de la section Revenue Product chez Twitter, le nouvel encart publicitaire devrait s’afficher au niveau des premières réponses d’un tweet. Selon Twitter, c’est à cet endroit que les conversations se déroulent et où l’internaute a l’habitude d’aller le plus souvent lorsqu’il consulte le réseau social.

Bruce Falck le précise, « l’option pourrait essentiellement faciliter la monétisation directe des tweets. » Les influenceurs pourront s’inscrire à un programme en lien avec ces publicités et obtenir ainsi, une partie des bénéfices qui résultent des campagnes situées en dessous de leur tweet. Récemment, Twitter a revendu MoPub, sa régie publicitaire afin de concentrer ses moyens sur la monétisation et doubler son chiffre d'affaires d’ici 2023.

En plus de cela, Twitter prévoit de fournir plus d’options pour aider les annonceurs à créer de l’engagement sur leurs campagnes. Un modèle d’optimisation sera dédié à la recherche et à la diffusion d’annonces auprès d’audiences plus susceptible de visiter un site web ou de générer un achat. Des formats publicitaires uniques seront proposés : il sera possible d’inclure un bandeau sous l’annonce permettant de télécharger directement l’application en cliquant sur un lien.

Les utilisateurs de Twitter pourront cliquer sur le bouton "app" et télécharger directement l'application. Capture d'écran : Twitter.

« Ces changements dans l'industrie sont une opportunité pour nous d'agir rapidement et d'aider nos partenaires à gérer ces changements aussi efficacement que possible. Nous continuons à développer nos produits avec ces développements axés sur la confidentialité au cœur de tout ce que nous faisons » conclut le réseau social.