Canva a annoncé le lancement d’une suite d’outils gratuits dédiés à la création et au montage vidéo pour un rendu quasi professionnel. Un mouvement intelligent de la part de la licorne australienne, puisque ce format est de plus en plus utilisé.

Les outils de création jugés trop compliqués par de nombreux travailleurs

En effet, l’entreprise a réalisé un sondage auprès d’un échantillon de 1 300 travailleurs américains et a obtenu des résultats on ne peut plus équivoques : 80 % des personnes évoluant dans les industries de la « connaissance » utilisent la vidéo à un titre ou à un autre. Cependant, 75 % d'entre eux affirment que l'obstacle le plus courant est le manque d'accès aux outils appropriés, ainsi que le manque de compétences pour gérer la création de vidéos.

Le sondage a ainsi révélé que de nombreuses personnes ne parviennent pas à utiliser les outils qu’ils ont à leur disposition pour réaliser des vidéos. Ainsi, 32 % d’entre elles assurent que cela demande trop de temps, quand 28 % déclarent que les outils sont trop inintelligibles. « La vidéo est de plus en plus importante sur le lieu de travail et en ligne, mais les outils traditionnels sont trop difficiles, trop chers ou trop limités pour la plupart. Presque tout le monde crée du contenu visuel dans le monde d'aujourd'hui, et nous avons réimaginé la création et l'édition vidéo pour répondre à cette réalité », explique Rob Kawalsky, chef de produit chez Canva.

Une personne filme avec son iPhone.

La création de vidéo fait désormais partie prépondérante de nombreux secteurs professionnels. Photographie : Nicolas Solerieu / Unsplash

Que propose la suite de Canva ?

La suite présentée par la plateforme est disponible gratuitement en ligne, aussi bien sur ordinateur que sur smartphone. Le logiciel propose une interface axée sur les scènes, ce qui facilite grandement le découpage de vidéo. Par ailleurs, il permet aux utilisateurs d'enregistrer à partir d'un onglet Chrome, d'un écran ou d'une caméra, et les vidéos peuvent aussi bien être optimisées pour le format vertical des apps mobiles que pour navigateur web. Un abonnement premium donne en outre accès à une bibliothèque de 27 000 chansons libres de droit.

« L'éditeur de Canva offre une expérience d'édition presque identique, que vous créiez un design statique ou mobile. De puissantes fonctions d'édition, comme la possibilité d'ajouter des animations, des transitions de scènes et de recadrer des clips, sont disponibles, mais plutôt que d'avoir des centaines de boutons déroutants en même temps, tout est adapté au contexte, ce qui signifie que les options se présentent d'elles-mêmes lorsque vous en avez besoin », détaille Rob Kawalsky.

Afin de faciliter encore plus la tâche à ses utilisateurs, Canva a également pris soin de mettre différents templates selon la destination de la vidéo. Par exemple, certains sont dédiés aux publicités sur TikTok, d’autres pour des bannières Twitch ou encore pour YouTube. Le mot d’ordre est la simplicité, à l’image de ce que tente de proposer Canva depuis ses débuts en 2013. « L'un des principes directeurs de Canva est de rendre les choses complexes simples, et notre nouvelle suite vidéo permettra à chacun de libérer la puissance de la vidéo, que ce soit pour commercialiser son entreprise, faire des posts sociaux engageants ou exprimer sa créativité », continue le chef de produit.

La licorne australienne est en très bonne santé

Avec cette suite, Canva ajoute une nouvelle corde à son arc alors qu’elle se trouve déjà dans une très bonne période. Comme le note TechCrunch, la firme a récemment levé 200 millions de dollars pour une valorisation à 40 milliards de dollars, et sa valeur double quasiment tous les ans.

En rendant le design graphique plus accessible, la plateforme compte aujourd’hui plus de 500 000 équipes qui l’utilisent de manière payante. D’ailleurs, elle prévoit un chiffre d’affaires d’1 milliard de dollars sur l’année 2021, et envisage de doubler sa main-d'œuvre prochainement.