C’est officiel. Peggy Johnson, la PDG de Magic Leap, a annoncé que les nouvelles lunettes de réalité augmentée (AR) de la société seraient disponibles dès l’année prochaine. Elle a, par la même occasion, révélé que son entreprise avait levé 500 millions de dollars avec une valorisation à 2 milliards de dollars.

Peggy Johnson mène la barque

Décidément, Magic Leap sait rebondir. La firme a en effet connu des moments difficiles depuis le lancement de ses premières lunettes de réalité augmentée en 2018. Très attendues, elles avaient largement déçu les consommateurs à cause, notamment, d’un prix bien trop élevé. En 2020, l’entreprise a été contrainte de se séparer de la moitié de ses employés (près de mille individus) à cause de grandes difficultés financières. Quelques semaines plus tard, on apprenait que son PDG et fondateur, Rony Abovitz, était remplacé par Peggy Johnson.

Cette ancienne de chez Microsoft a vite repris les choses en main, et il semblerait que les résultats soient là avec le lancement prochain d’une nouvelle paire de lunettes ainsi qu’une importante levée de fonds. « Cet investissement est une étape importante pour faire avancer la mission de Magic Leap, qui consiste à transformer notre façon de travailler. Depuis que j'ai rejoint Magic Leap en 2020, je me suis concentrée sur l'accélération de la mutation de la société vers le marché des entreprises, sur le renforcement de notre base technologique et sur la construction d'une activité robuste dans des secteurs allant de la santé et de la fabrication à la défense et au secteur public. Avec le soutien continu de nos investisseurs actuels, Magic Leap disposera d'une plus grande flexibilité financière et des ressources nécessaires pour poursuivre notre trajectoire de croissance, tout en développant notre technologie AR leader du secteur », déclare-t-elle dans un communiqué de presse.

Le nouveau modèle a été présenté par la PDG, Peggy Johnson. Image : Magic Leap

Quelles caractéristiques pour ce nouveau modèle ?

Ainsi, les Magic Leap 2 seront 20 % plus légères que leurs prédécesseurs, auront un design bien plus épuré, et offriront un champ de vision doublé. Elles proposeront également une meilleure qualité d’image et de lisibilité et seront destinées aux professionnels, à l’instar des HoloLens 2 et des Google Glass 2.

« Notre technologie de nouvelle génération Magic Leap 2 sera le dispositif le plus petit et le plus léger du secteur, conçu pour être adopté par les entreprises. Ce casque plus avancé bénéficie de mises à jour essentielles qui le rendent plus immersif et encore plus confortable, avec des optiques de pointe, le plus grand champ de vision du secteur, et la gradation - une innovation inédite sur le marché qui permet d'utiliser le casque dans des environnements très éclairés, en plus d'un facteur de forme nettement plus petit et plus léger », détaille la PDG dans un billet de blog célébrant son année passée au sein de l’entreprise. Un programme d’accès avancé a été déployé et quelques personnes peuvent d’ores et déjà tester le dispositif.

L’avènement des lunettes AR approche

Peggy Johnson n’exclut toutefois pas un usage pour les particuliers. En effet, selon la firme spécialisée dans l’étude de marchés IDC, le marché de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle devrait atteindre les 140 milliards de dollars d’ici la fin de 2024. « Nous avons reçu plusieurs demandes de licence pour notre technologie et nous poursuivrons activement ces opportunités si elles améliorent notre position et notre capacité à innover sur le marché des entreprises », assure-t-elle.

Annoncées comme la plus importante révolution technologique depuis le smartphone, des lunettes de réalité augmentée sont également en préparation chez des géants de la technologie et d’Internet, à l’instar de Facebook et d’Apple. Reste désormais à voir si, cette fois, Magic Leap parvient à être à la hauteur des attentes des utilisateurs. La firme n’a pas le choix, tant la concurrence dans le secteur va s’accentuer dans les années à venir.