Microsoft a annoncé, lundi 27 septembre, des nouveautés pour son application de messagerie instantanée Teams. Parmi ses objectifs, se trouve la volonté de s’imposer sur ce marché, notamment face à Zoom. Mais l’entreprise souhaite aussi accompagner le développement du travail hybride. Mis à part quelques-unes déjà disponibles, ces nouvelles fonctionnalités sortiront dans les prochains mois.

Dans un article sur son blog, la multinationale américaine rappelle que son application Teams compte près de « 80 millions d’utilisateurs actifs par mois dans plus de 180 pays ». « En l’espace d’une année, les appels passés depuis Microsoft Teams Phone vers une ligne fixe ou mobile ont augmenté de 50% ».

Avec ses nouveautés Teams Phone, la firme de Redmond argue réinventer « la téléphonie en entreprise ». Toutefois, elles consistent en réalité plus qu’autre chose, à l’enrichissement des fonctionnalités déjà existantes de Teams Phone.

Simplifier la vie des travailleurs…Ou rattraper son retard sur Zoom

Les transferts d’appels entre appareils sont simplifiés. Teams Phone permet dorénavant de transférer un appel entre différents appareils, sans l’interrompre. Un mode silencieux pour les appels arrive aussi sur la plateforme. S’ajoutent à cela la transcription et l’enregistrement des appels individuels, « dans le respect de la protection des données individuelles », tient à préciser le géant technologique.

Ces premières nouveautés ont pour but de permettre aux utilisateurs de travailler depuis n’importe où et n’importe quel appareil, dans le cadre d’une organisation hybride du travail. Une organisation que Microsoft défend depuis plusieurs mois, et qui a vu son développement s’accélérer avec la pandémie.

Un ordinateur connecté à la téléphonie d'une personne via Teams

Il sera dorénavant possible de lancer un appel depuis son ordinateur via Teams, avant de le basculer sans interruption sur son téléphone. Image : Microsoft.

D’autres nouveautés ont encore été annoncées pour Teams. D’ores et déjà disponible, la fonction anti-spam « identifie les appels indésirables potentiels et les affiche comme tels pour l’utilisateur ». La firme évoque ici un gain de temps, et donc d’efficacité, pour les travailleurs. Sans oublier la confirmation d’une précédente annonce, celle de l’utilisation de Teams en voiture via Apple CarPlay.

Toutes ces fonctionnalités étaient déjà disponibles chez son plus gros concurrent, Zoom. Les ajouter à Teams représente donc un aspect stratégique, mais surtout vital. Microsoft ne veut pas se faire distancer sur ce marché, et a même « le souci de tuer Zoom », d’après le PDG de Slack, Stewart Butterfield. Toutefois, la fonctionnalité Talkie-Walkie n’est, elle, pas disponible sur Zoom. Lancée en octobre, elle permettra d’appuyer sur un bouton pour parler lors d’un appel Teams.

Une meilleure gestion des centres d’appels

Ces nouveautés concernent donc principalement les professionnels, individuellement. Mais le géant américain n’a pas oublié les entreprises elles-mêmes. Il a donc annoncé l’arrivée de deux nouveaux services, concernant la téléphonie d’entreprise et les centres d’appels.

Le service Operator Connect, disponible, permet aux entreprises « d’unifier de manière plus simple la téléphonie fixe de leur opérateur existant ». Concrètement, cela devrait simplifier l’intégration de leur téléphonie et de leurs lignes fixes dans Teams. Des opérateurs télécom, en partenariat, ont déjà leurs services disponibles sur la plateforme.

Un téléphone fixe connecté à Teams

Avec Opérator Connect, il sera possible pour une entreprise de connecter sa ligne téléphonique fixe à Microsoft Teams. Image : Microsoft.

Microsoft a également travaillé à la simplification de la gestion des centres d’appels. « Les solutions de centre d’appels existantes dans Teams sont désormais régies dans un nouveau programme appelé Connected Contact Center », explique l’article. Le but est ici d’augmenter la transparence et la qualité du service des centres de contacts via Teams. Pour le moment, « 8 solutions de centre d’appels sont désormais certifiées et 12 autres solutions sont en cours de certification », ajoute l’entreprise.

Un service payant Microsoft 365

Cependant, le service Teams Phone n’est pas accessible à tous. Pour l’obtenir, les entreprises et autres organisations comptant plus de 300 salariés, doivent souscrire aux abonnements haut de gamme Microsoft 365 (Microsoft 365 E5). L’ensemble de ces fonctionnalités est tout de même disponible en dehors de ces abonnements, mais en payant des frais supplémentaires.

Ces annonces interviennent peu de temps après de précédentes, également sur Microsoft Teams et le travail à distance. La pandémie tend à normaliser une organisation de travail hybride, et les entreprises doivent s’adapter pour correspondre aux nouvelles attentes des employés. Cela passe par l’adoption de nouveaux outils, comme les plateformes de messagerie instantanée et leurs fonctionnalités.

Outre l’accentuation de cette organisation, le but de Microsoft est aussi de rattraper son retard sur Zoom en termes de fonctionnalités. Avec ces annonces, la firme possède désormais une fonction (la fonction Talkie-Walkie) que n’a pas son concurrent. Ce dernier ne compte cependant pas stagner, et continue d’investir sur le marché de la messagerie et de la visioconférence.