La maison mère de TikTok, ByteDance, a annoncé ce week-end de nouvelles mesures pour réduire le temps d’écran de ses jeunes utilisateurs en Chine. Son réseau social Douyin va lancer un « mode enfant » pour les utilisateurs âgés de 14 ans et moins.

Cette décision suit le mouvement imposé par le gouvernement visant à limiter l’accès aux jeux vidéo par les plus jeunes. Douyin sera uniquement accessible entre 6h00 et 22h00. En complément de cette restriction, les utilisateurs du « mode enfant » n’auront droit qu’à 40 minutes d’utilisation par jour.

Dans la même catégorie

Mais ByteDance ne s’arrête pas là. Les moins de 14 ans ne pourront pas consulter tous les contenus qu’ils désirent. Une équipe de Douyin aura pour mission de sélectionner des vidéos éducatives avec des expériences scientifiques, des contenus de vulgarisation, d’autres présentant des expositions culturelles, de l’histoire, ou encore « de beaux paysages à travers le pays » explique l’entreprise sur le réseau social QQ.

Parmi ces nouveautés, certaines ne sont pas nouvelles. En 2018, Douyin en avait lancé quelques-unes, mais ne les avait pas imposées. Les parents pouvaient notamment choisir des horaires d’utilisation en semaine et le week-end. À présent, pour suivre ces restrictions automatiquement, l’application les invite à ne plus utiliser de pseudonymes pour leurs enfants, et privilégier une mise à jour avec leur vrai nom et leur âge.

Avec autorité, le gouvernement chinois reprend peu à peu le contrôle sur les grandes entreprises technologiques du pays, surtout celles prospérant sur internet. En parallèle, le Parti communiste s’attache à faire appliquer des mesures strictes lorsqu’il s’agit des mineurs.

Il s’était alors attaqué au secteur de l’éducation privée cet été. Les firmes de soutien scolaire doivent désormais s’enregistrer comme des associations à but non lucratif. « Le secteur de l'éducation privée a été gravement détourné par le capital » a récemment insisté le ministère de l’éducation chinois. Ces entreprises ont également l’interdiction de donner des cours le week-end, les jours fériés, et pendant les vacances.

Ancré dans cette même volonté, le temps passé par les mineurs sur les jeux vidéo devait aussi être contrôlé. Ainsi, depuis le mois d’août, les mineurs sont limités à trois heures par semaine. Ces heures pourront uniquement être consommées les week-ends et jours fériés, entre 20h00 et 21h00.

Réseaux sociaux, éducation, jeux vidéo … derrière les nouvelles règles dictées par le Parti Communiste, c’est surtout une nouvelle morale et une nouvelle conduite que devront suivre les jeunes chinois. S’il y a certainement du bon dans la réduction de leurs temps d’écran, reste à voir comment le gouvernement, ou les parents, compte combler tout ce nouveau temps libre.