À l’instar des principales plateformes de médias sociaux qui ont annoncé des centaines de millions de dollars de paiements sous la forme de fonds pour les créateurs, LinkedIn suit la tendance pour faire vivre sa plateforme. Elle a ainsi annoncé la création d’un fonds de 25 millions de dollars et de nouvelles fonctionnalités similaires à Clubhouse.

LinkedIn, de plateforme de recherche d’emploi à une plateforme de contenu

Comme tous les réseaux sociaux, LinkedIn suit la tendance et s’ouvre désormais aux créateurs pour faire vivre sa plateforme. Jusqu'à présent, LinkedIn faisait son beurre sur la recherche d’emploi et la mise en relation via un ensemble de formats très prescrits ne laissant pas de place à l'innovation. Le réseau social souhaite désormais favoriser l’engagement sur sa plateforme qui connaît déjà des niveaux élevés d'activité avec des sessions in-app en hausse de 30 % par rapport à l'année précédente. Elle veut également pousser des contenus plus enrichissants et axés sur le développement professionnel. Dans ce but LinkedIn revoit sa copie et lance de nouveaux outils de monétisation à destination des créateurs.

Dans la même catégorie

La société a annoncé aujourd'hui via un billet de blog qu’elle allait investir 25 millions de dollars dans un fonds à destination des créateurs, pour soutenir les talents in-app, et garder ses meilleures voix sur la plateforme. Dans ce cadre elle lance ainsi le Creator Accelerator. Il s'agit d'un programme d'accélération qui invitera 100 créateurs passionnés par la conduite de conversations professionnelles à participer à une aventure de 10 semaines comprenant un accompagnement, un réseau intégré, des opportunités d’être mis en avant sur les canaux LinkedIn et une subvention de 15 000 dollars. « Créer du contenu sur LinkedIn, c'est créer des opportunités, pour vous-mêmes et pour les autres », a indiqué Andrei Santalo, responsable mondial de la communauté chez LinkedIn. « Comment vos mots, vidéos et conversations peuvent-ils rendre 774 millions de professionnels meilleurs dans ce qu'ils font ou les aider à voir le monde d'une nouvelle façon ? » interroge-t-il. Les préinscriptions pour ce programme sont actuellement ouvertes sur cette page jusqu’au 12 octobre.

Vidéo et Audio

Mais LinkedIn ne s’arrête pas là puisqu’elle souhaite mettre en place une véritable plateforme de création de contenu. Cet effort s'est traduit par la création de nouveaux outils pour aider les créateurs à maximiser leurs performances sur LinkedIn. Elle a par exemple ajouté des posts de longue durée pour les pages d'entreprise, tandis qu'elle travaille également sur le prochain format vidéo qui viendra remplacer LinkedIn Stories, après avoir récemment annoncé retirer cette option. Les utilisateurs veulent en effet que leur contenu de type Stories perdure au-delà de la fenêtre de 24 heures et qu'il soit disponible sur leur profil. Ainsi, même si LinkedIn Stories disparaîtra bientôt, ce n'est pas la fin des expériences de LinkedIn en matière d'outils vidéo. Elle a fait l’acquisition de la plateforme Jumprope au début de l'année, une application qui permet la création de tutoriels professionnels. L'application a été supprimée depuis, mais les équipes conservées afin de se concentrer sur le développement d'outils vidéo intégrés au réseau social.

Vue d'écrans de l'application Jumprope

Jumprope, l'application rachetée par Linkedin spécialisée dans les tutoriels vidéo. L'application a été supprimée le 20 août mais l'expérience de l'équipe est utilisée au développement de nouveaux outils.

Cette annonce intervient alors que LinkedIn continue également de travailler sur l'une de ses autres expériences en matière de nouveau contenu : une plateforme de conversation en direct de type Clubhouse sur laquelle elle planche depuis mars dernier. « Nous allons commencer à tester l'audio avec un petit groupe pilote dans les semaines à venir », a déclaré Chris Szeto, directeur principal du produit chez LinkedIn, qui dirige ses efforts en matière d'audio. « Compte tenu des tendances en matière d'événements virtuels et hybrides, nous nous efforçons également d'intégrer l'audio à notre stratégie globale en matière d'événements plutôt que d'en faire une offre autonome, afin de donner aux gens plus de choix quant à la façon dont ils veulent organiser et s'engager auprès de leur public » a-t-il ajouté.

Toujours dans le domaine des créateurs, LinkedIn annonce l’organisation d’évènements virtuels complémentaires pour amplifier les voix des créatifs tout au long du mois de septembre. INFused, dont le coup d'envoi sera donné le 17 septembre, servira à renforcer les créateurs noirs sur LinkedIn, tandis que la Create Learning Week, qui débutera le 27 septembre, proposera des présentations de Kat Cole, ancienne présidente de Cinnabon, et de l'entrepreneur et auteur Seth Godin.

Andrei Santalo a indiqué que l'entreprise est actuellement en train de mettre en place une gestion communautaire expressément destinée aux créateurs. Ils peuvent déjà monétiser leur contenu sur LinkedIn de diverses manières en réservant des conférences, en vendant des produits ou des services (tels que le coaching) et par le biais de partenariats avec des marques. La société souhaite désormais offrir de nouvelles incitations afin de pousser ses meilleurs éléments à créer du contenu. Avec toutes ces nouvelles annonces, les créateurs peuvent d'ores et déjà se frotter les mains...