Walmart, Ford et Argo AI viennent d’annoncer un partenariat pour réaliser des livraisons avec des véhicules autonomes dans trois villes américaines, rapporte le Wall Street Journal. Il s’agit de Washington D.C., d’Austin et de Miami.

Les véhicules effectueront le « dernier kilomètre » de la livraison, c’est-à-dire le dernier tronçon jusqu’à chez le client. Habituellement, celui-ci est réalisé par de grands noms du secteur postal aux États-Unis à l’instar de FedEx, mais ces derniers ne sont pas réputés pour livrer dans la journée même, un facteur désormais très recherché avec l’avènement du commerce en ligne durant la pandémie de Covid-19.

« Cette collaboration nous permettra de poursuivre notre mission, qui est d'acheminer les produits jusqu'au domicile de nos clients avec une rapidité et une facilité inégalées, et, à son tour, continuera à ouvrir la voie à la livraison autonome », a ainsi déclaré Tom Ward, vice-président principal de la livraison du dernier kilomètre chez Walmart. Lors d’une commande, ce seront donc des véhicules Ford équipés du système de conduite autonome développé par Argo AI qui achemineront les produits à destination.

Walmart cherche des moyens de livrer plus rapidement ses clients suite à la hausse de la demande liée à la pandémie. Photographie : Fabio Bracht / Unsplash

Pour rappel, Argo AI est une entreprise très prometteuse dans le secteur des véhicules autonomes, à tel point qu’elle est soutenue par de grands noms de l’industrie tels que Ford ou encore Volkswagen. « Argo et Ford se préparent activement à l'exploitation à grande échelle de véhicules autonomes dans un grand nombre de villes américaines. Associer le leadership de Walmart en matière de commerce de détail et de commerce électronique aux opérations de conduite autonome d'Argo et de Ford dans ces multiples villes marque une étape importante vers la mise à l'échelle d'un service commercial de livraison de marchandises qui, en fin de compte, alimentera les premières efficacités commerciales et permettra une excellente expérience pour les consommateurs », a déclaré Scott Griffith, directeur général de Ford Autonomous Vehicles and Mobility Businesses.

Au départ, le service de livraison ne sera disponible que dans certaines parties des villes où il sera déployé, mais devrait être étendu au fil du temps. Ce n’est pas la première fois que Walmart se lance dans la livraison par véhicule autonome. En effet, le géant du retail s’est déjà associé à l’entreprise Cruise et a également décidé de tester la livraison avec des camions autonomes, preuve que le secteur continue sa croissance.