L’une des filiales de LG, LG Chem, a présenté une nouvelle technologie destinée aux écrans pliables le 7 septembre. Appelée « Real Folding Window » ou « vraie fenêtre pliable », elle promet une surface aussi dure que le verre et des parties pliables aussi souples que du plastique. L'entreprise a quitté le monde du smartphone, qui ne lui réussissait pas, mais reste dans celui des composants, surtout celui des écrans.

Des détails techniques minces

L’écran pliable rêvé de la science-fiction n’est pas encore tout à fait là. Samsung a montré la voie avec ses Galaxy Z Flip et Z Fold, là où LG avait fini par jeter l'éponge. LG, toujours soucieux de jouer des coudes avec sa camarade coréenne, a décidé de revenir sur ce terrain via les composants. L'entreprise promet de régler les soucis des écrans pliables : l'ajout d'une protection en plastique dès l’usine sur les écrans pour éviter qu'ils se brisent et les plies toujours visibles.

LG assure qu’avec sa nouvelle technologie de protection ces défauts seront vite un lointain souvenir. Elle offrirait la même dureté que le verre trempé, sans provoquer de fissures sur l’écran et pourrait même se plier vers l’intérieur et l’extérieur. L’entreprise le qualifie également de plus durable, « même lorsqu’il est plié 200 000 fois ».

Sur les détails techniques de « Real Folding Window » eux-mêmes le communiqué de LG Chem est plus pingre. Il évoque simplement « un nouveau matériau d’une épaisseur de quelques dizaines de micromètres) ». Ce matériau serait ensuite apposé sur les deux faces d’un film PET, un type de plastique fin. Les équipes de LG chercheraient à retirer le film à terme.

LG veut vendre sa « Real Folding Window » dès 2023

LG estime que sa technologie sera transposable aux écrans de tablette et d’ordinateur. L’entreprise croit fort en son produit, pour elle pas de doute il « dominera le marché des produits pliables grâce à ses performances exceptionnelles ». L’un de ses arguments, au-delà de l’aspect technique, est qu’il serait plus compétitif que les films polyamides.

Chang Do Ki, vice-président et chef de division en charge des matériaux informatiques et avancés, rapporte avoir « déjà reçu des propositions de projets communs de la part de plusieurs clients ». Le projet de LG est de lancer la production de masse dès 2022 et de commencer la vente à grande échelle à partir de 2023.