Mobileye, société spécialisée dans la conduite autonome et rachetée par Intel en 2017, a annoncé le lancement d’un service de taxis autonomes à Munich dès l’année prochaine. Une preuve que l’Allemagne est bien en avance dans le secteur par rapport au reste de l’Europe.

Partenariat avec deux autres entreprises

Le service de robotaxis sera déployé en partenariat avec Moovit, autre entreprise récemment acquise par Intel qui travaille sur les données de mobilité, ainsi qu’avec le service de location de voitures allemand Sixt. Il sera disponible via les applications de ces deux firmes.

Dans la même catégorie

Les véhicules seront équipés de la technologie Mobileye Drive, un système de conduite autonome qui utilise le dispositif EyeQ sur puce de l'entreprise, mêlé à un programme de crowdsourcing de données appelé Road Experience Management. Ce dernier exploite les données en temps réel, obtenues grâce à un partenariat avec six grands constructeurs automobiles, des véhicules équipés de Mobileye pour établir une carte 3D globale.

Au départ, il s’agira surtout d’une phase de test avec un nombre d’utilisateurs restreint et un chauffeur de sécurité derrière le volant. Mobileye espère toutefois accélérer la cadence en recevant les autorisations nécessaires de la part des autorités allemandes. Il est d’ailleurs important de noter que le lancement de ce service est rendu possible grâce à la récente législation outre-Rhin, qui ouvre la voie aux véhicules autonomes et positionne l’Allemagne en tant que pionnière sur le Vieux Continent.

Un drapeau allemand.

L'Allemagne a ouvert la voie à la circulation des véhicules autonomes sur ses routes. Photographie : Christian Wiediger / Unsplash

Les grandes ambitions de Mobileye

Cette annonce démontre les grandes ambitions de Mobileye, qui prévoit en outre de lancer un service de livraison entièrement autonome, en collaboration avec Udelv, en 2023. L’entreprise a également affirmé vouloir tester ses véhicules dans certaines des plus grandes villes du monde, et travaille sur quatre technologies de conduite différentes.

Pour son service de robotaxis munichois, la firme va intégrer trois LIDAR développés par Luminar à ses véhicules, et elle est également en train de concevoir ses propres capteurs pour le futur. « ​​Nous pensons que pour une entreprise qui va déployer plusieurs milliers de ses véhicules de conduite autonome, il faut que le public ait confiance en vous et vous devez démontrer de manière significative que vous êtes beaucoup, beaucoup mieux que les conducteurs humains », a ainsi déclaré Amnon Shashua, le PDG de Mobileye.

À San Francisco, une autre entreprise spécialisée dans la conduite autonome, Waymo, va elle aussi déployer son propre service de robotaxis, démontrant que le secteur est bel et bien en pleine évolution.