Cajoo, la startup française spécialisée dans la livraison de courses à domicile en moins de 15 minutes a annoncé une levée de fonds de 40 millions de dollars et un partenaire de choix, Carrefour, qui prend des parts minoritaires dans l’entreprise. Déjà disponible dans une dizaine de villes, celle-ci souhaite désormais accélérer son développement en France et à l’international.

Cajoo n'a même pas encore fêté sa première année d’existence qu'elle vient déjà d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 40 millions de dollars intervenant six mois à peine après une première levée de 6 millions d'euros. Le tour de table a été mené par Carrefour, qui était entré en négociations exclusives en vue d'une prise de participation minoritaire dans la start-up fin juillet, et les fonds Frst, XAnge et Headline.

Cajoo le n°1 français du quick commerce

Cajoo surfe sur la tendance du quick commerce née des contraintes imposées par le confinement pendant la pandémie qui propose de livrer des produits du quotidien en moins de 15 minutes. Et comme elle, bon nombre de sociétés se sont tournées vers ce secteur florissant comme Gorillas, Zapp, Glovo, Getir, Flink, Duja, ou encore Yango Deli. Tous ces acteurs ont décidé de miser sur les darks stores, ces entrepôts dédiés au stockage de produits et à la préparation de commandes, implantés au cœur des villes. Chaque dark store dessert une zone de 1,5 à 2 kilomètres autour du centre de distribution pour que le trajet de livraison à vélo n’excède pas les 10 minutes.

Face à un nombre élevé d’acteurs et en attendant une potentielle phase de concentration du secteur, Cajoo se distingue de la concurrence en offrant un large assortiment de produits avoisinant les 2 000 références. Le service lui est disponible 7 jours sur 7, de 8 heures à minuit en semaine et jusqu'à 2 heures en fin de demain. Avec 100 000 utilisateurs elle se déclara comme la plateforme n°1 dans le secteur en France.

La société se tourne désormais vers le reste de la France et l'international

Déjà présente dans une dizaine de villes en France dont Paris, Lille, Bordeaux, Toulouse ou Montpellier, Cajoo souhaite désormais accélérer son déploiement en France et à l'international grâce à son partenariat avec Carrefour. La start-up pourra désormais compter sur la centrale du géant de la distribution qui lui ouvre l’accès à des dizaines de milliers de références à bas prix, alors qu'elle devait jusqu'alors négocier de gré à gré avec les marques. « C'est un marché extrêmement capitalistique où il est important de se différencier avec un bon positionnement prix et de bonnes références », a expliqué Henri Capoul CEO et co-fondateur de Cajoo.

Cajoo profitera également de cette levée de fonds pour optimiser toujours plus son application. Carrefour va en effet pouvoir lui apporter son expertise dans le choix de ses assortiments, grâce à son immense data qui lui permet de mieux cibler les produits à privilégier en fonction de chaque secteur.

Enfin Cajoo compte profiter de cette nouvelle rentrée d’argent frais pour doubler la taille de ses salariés au siège qui sont actuellement 70 et multiplier par cinq d’ici la fin de l’année son nombre de livreurs, tous salariés, qui sont actuellement 600.

Pour Carrefour c’est l’occasion de prendre position dans un secteur en pleine expansion sans avoir à réinventer la roue et sans non plus prendre beaucoup de risque. Toutefois les prochains mois s'annoncent difficiles au vu de la déferlante d'applications similaires qui ont récemment débarqué sur le marché.