C’est la belle histoire de 2021, l’idylle entre Elon Musk et le Texas. À la fin de l’année précédente, le milliardaire avait admis avoir déménagé dans l’État du Sud. Une relation intéressée, les taxes et les prix sont moindres, mais c’est aussi une façon de se rapprocher de ses enfants. SpaceX y développe ses fusées, et ports spatiaux et Tesla construit une gigafactory près d’Austin. Maintenant, Elon Musk veut vendre de l’électricité à ses voisins.

Le magazine Texas Monthly, qui suggère à Elon Musk de renommer son entreprise Texla, a révélé qu’une demande a été déposée mi-août par Tesla Energy Ventures auprès de la Commission des services publics de l’État pour vendre de l’électricité aux particuliers.

L’électricité au Texas, un marché dérégulé

Les détails de la requête n’ont pas encore été dévoilés, mais l’aventure doit être menée par Ana Stewart, directrice des échanges de crédits réglementaires de Tesla. Elle est connue pour avoir fait gagner des milliards à l’entreprise sur les marchés carbone depuis 2017. Elle est désignée comme présidente de Tesla Energy Ventures.

La filiale devrait proposer un service huppé pour se faire une place sur un marché déréguler où se bousculent déjà 120 concurrents. L’entreprise va tout d’abord tenter de séduire ceux qui ont déjà goûté à un produit Tesla, via des messages sur les sites et applications de l'entreprise.

Parmi les offres attendues : proposer aux propriétaires de panneaux solaires de gagner de l’argent en partageant le surplus d’énergie sur le réseau. D’après les données fédérales, en juin 2021, les Texans produisaient l’équivalent d’un gigawatt d’électricité grâce à l'énergie solaire. Une chance, Tesla Energy Ventures en vend également.

L’autre projet, c'est la promesse de fournir de l’électricité en la tirant du réseau lorsqu’il fonctionne et des batteries Tesla lorsqu’il est en panne. Près de Houston un grand projet de batterie est en cours pour stocker 100 mégawatts. Un autre irait avec la gigafactory d’Austin avec 250 mégawatts.

Tesla mise sur la fiabilité pour rassurer les Texans

Cette idée devrait faire fondre les Texans. L’État a subi des intempéries exceptionnelles en février 2021, la neige a recouvert un territoire plutôt habitué aux sécheresses. Des millions d’habitants ont été privés d’eau et d’électricité. La situation était d’autant plus sérieuse que le réseau texan est indépendant de ceux des autres États, aucun secours n’a pu venir de ce côté-ci.

L’Electric Reliability Council of Texas, groupe non lucratif qui planifie le flux d’électricité pour plus de 25 millions de foyers de texans, a été critiqué pour son incapacité à gérer la situation. Un résident a directement mis en cause la fiabilité du groupe sur Twitter, et non des moindres, Elon Musk…

Tesla Energy Ventures envisageait déjà de se lancer comme fournisseur d’électricité avant la crise, celle-ci n’a que retardé l’échéance. La refonte du marché qui a suivi la vague de froid pourrait être une opportunité tout à fait intéressante à saisir. Treize nouvelles entreprises toquent déjà à la porte de la Commission des services publics du Texas. Pour la filiale d’Ana Stewart et pour assurer à Elon Musk un fournisseur fiable, il faudra attendre novembre 2021 pour la réponse.