« Qualcomm utilise son leadership en matière de 5G et d'IA pour mettre à l'échelle la prochaine génération de drones et d'IoT », revendique à VentureBeat, le directeur chargé des robots autonomes, des drones et des appareils intelligents chez Qualcomm, Dev Singh.

Le 17 août 2021, Qualcomm a dévoilé la première plateforme 5G pour drones, la RB5 5G. Un drone agrémenté d’une IA, captant des vidéos avec une résolution allant de 4K à 120 FPS et supportant le HDR a été présenté à cette occasion. Deux modèles de la plateforme sont commercialisés : un sans 5G, l’autre avec 5G. Sur ce dernier modèle, Qualcomm a travaillé avec l’opérateur américain Verizon. Tous deux possèdent également une connexion wi-fi et sept caméras. Grâce à la connexion 5G, les drones peuvent échanger des informations entre eux, ce qui permet le vol « d’essaims de drones ». La plateforme est alimentée par le SoC Qualcomm QRB5165, composé du CPU Kryo 585 et du GPU Adreno 650. Ces technologies sont également utilisées pour le processeur pour smartphones haut de gamme, le Snapdragon 865.

À destination des professionnels, l’entreprise spécialisée dans les microprocesseurs vise particulièrement les secteurs de la livraison, du cinéma, des secours, de l’agriculture et des travaux publics. Dev Singh indique qu’entre 2021 et 2025 les ventes sont passées de 3 millions d’appareils à 5 millions. Les premières livraisons sont prévues pour le quatrième trimestre 2021 et assurées par ModalAI. Par la suite, des modèles grand public devraient également faire leur apparition.

Engadget rapporte que l’utilisation de drones 5G s’étend au secteur militaire. La campagne Stop Killer Robots (arrêter les robots tueurs en français), regroupant 180 organisations non gouvernementales basées à travers plus de 65 pays, fait du plaidoyer pour limiter la technologie à usage militaire.

Qualcomm investit dans des technologies liées aux drones depuis 2015 avec le programme Qualcomm Flight mené en partenariat avec la NASA. En 2018, l’entreprise américaine a lancé sa gamme pour les professionnels : Qualcomm Flight Pro. Le géant des microprocesseurs a évoqué pour la première fois le projet de drone 5G à l’été 2020.