Netflix souhaite mettre un terme à l’utilisation de VPN sur sa plateforme de streaming. La cause ? De nombreux ayants droit ont porté plainte contre Netflix. En France par exemple, il est possible de contrer la chronologie des médias en se connectant sur le Netflix US. Le service de streaming veut montrer qu’il reste maître de sa plateforme pour continuer à obtenir de nouveaux contrats avec les studios. Cela malgré le boom du marché des VPN dans le monde en 2020.

Pour contrer les VPN, Netflix bloque toutes les adresses IP qui pourraient utiliser ou héberger un VPN. Le résultat est un accès restreint à tous les contenus en dehors des productions Netflix pour certains clients. Il suffit d’utiliser un VPN, même sans changer sa position, pour se retrouver privé d’une partie des films et série. Pire encore, certains clients de la plateforme n’utilisent pas de VPN et se retrouvent pourtant amputés d’une partie du contenu Netflix.

Ces personnes utilisent une adresse IP qui est associée à un VPN ou un serveur proxy. Dans le tweet d’un utilisateur qui se plaint de ce problème, Netflix lui demande de contacter son fournisseur d’accès Internet pour qu’il vérifie l’adresse IP. En clair, la plateforme de streaming ne semble pas prête à faire des exceptions, ce sera à l’utilisateur de se débrouiller.

Pourtant la gronde des clients monte. De plus en plus de remontées sont envoyées, faisant état de ce problème.

À présent, Netflix devra faire un choix entre trouver une autre solution pour contrer les VPN, continuer sur cette voie de censure des adresses IP suspectes ou faire marche arrière sur la mesure. Difficile d'anticiper aujourd’hui l'orientation qu'empruntera la firme américaine, qui subit de grosses pressions de la part des ayants droit. Pour le moment Netflix n'a pas commenté ce changement de politique, même si cela pourrait changer.