Facebook s’engage une fois de plus dans la lutte contre le Covid-19. Les employés de la firme pourront continuer à travailler de chez eux jusqu’en janvier 2022. La nouvelle intervient quelques semaines après l’annonce de la réouverture des bureaux du géant à 50%, aux États-Unis et dès septembre. Le variant Delta inquiète et pousse Facebook à prolonger le télétravail de ses salariés.

Dans un communiqué rapporté par CNBC, Facebook précise que cela s’applique aux États-Unis, mais pas seulement : « Compte tenu des données de santé récentes montrant une augmentation des cas de Covid sur la base du variant Delta, nos équipes aux États-Unis ne seront pas obligées de retourner au bureau avant janvier 2022. Nous nous attendons à ce que ce soit le cas pour certains pays en dehors des États-Unis. Nous continuons à surveiller la situation et à travailler avec des experts pour nous assurer que nos plans de retour au bureau donnent la priorité à la sécurité de tous ».

Facebook planchait sur un retour au bureau très restrictif pour octobre. Les employés auraient été contraints de porter un masque et de se faire vacciner pour venir. Le réseau social a préféré choisir l’option télétravail. Cette stratégie rejoint celle des groupes comme Amazon ou Google. Pourtant Facebook n’est pas tout à fait un bon élève en matière du respect des télétravailleurs. On apprend ainsi que Google, Facebook et Twitter appliquent une politique de rémunération variant en fonction du lieu de télétravail. Du côté de Google cette baisse peut atteindre 25% du salaire initial. Cela pousse certains employés à refuser de travailler depuis un autre endroit que leur bureau.

Du côté d’Amazon la firme mise à présent sur deux jours de télétravail par semaine, voir plus, selon dérogation. Il sera même possible de prendre quatre semaines de travail à distance par an. Facebook quant à lui offre aussi de la souplesse en cette période de Covid. Il faudra voir après la pandémie comment les choses évoluent pour le travail à distance dans le premier réseau social du monde.