Niantic Labs, développeur du jeu à succès Pokémon Go, vient d’annoncer l’acquisition d’une nouvelle société du nom de Scaniverse. Cette dernière proposait notamment une application de numérisation 3D pour iPhone et iPad. L’objectif semble clair pour Niantic : mettre à bénéfice l’expertise de l’entreprise pour développer une carte du monde intelligente combinée à la technologie de reconstruction LiDAR de Scaniverse.

De nouvelles armes pour Niantic

Avec l’acquisition de Scaniverse, Niantic explique tout d’abord le sort de l’application du même nom disponible via l’App Store. Précédemment disponible au tarif de 17 $ par mois, le service devient complètement gratuit. Le développeur de Pokémon Go ajoute aussi qu’il prendra en charge le logiciel par le biais de future mise à jour des fonctionnalités.

Plus largement, Scaniverse vient d’être acheté par Niantic afin de l’aider à construire une carte 3D du monde. Nous apprenons d’ailleurs que le créateur de l’application de numérisation 3D, Keith Ito, rejoindra l’équipe d’ingénierie de réalité augmentée de Niantic. Il explique notamment : « Ensemble, nous prévoyons d'amener la numérisation 3D vers de nouveaux sommets en combinant la cartographie dynamique de Niantic avec la reconstruction LiDAR de Scaniverse ».

Du côté de Niantic, l’entreprise explique que « Scaniverse rendra la numérisation multi-OS plus facile et plus accessible à la communauté Niantic Explorer qui contribue à cet effort chaque jour ». À terme, cela permettrait à l’entreprise de créer des expériences en réalité augmentée plus immersive sur ses différents jeux (Pokémon Go, Harry Potter: Wizards ou encore son futur jeu Pikmin).

Avec cette nouvelle acquisition, Niantic Labs s’offre de nouveaux horizons intéressants pour sa gamme de jeux vidéo pour mobile. Pour rappel, l’entreprise récolte aujourd’hui plus d’un milliard de dollars par an grâce à Pokémon Go. Outre son projet de cartographie 3D du monde, un projet de lunettes de réalité augmentée est en cours de développement afin de rendre ses expériences vidéoludiques encore plus immersives.